⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

28 octobre 2020

Avis N° 3403 (Tome IV)

sur le projet de loi de finances pour 2021 (n°3360).

écrit par Guy Teissier rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Chaque année, la commission des affaires étrangères rend un avis sur les crédits de la défense dans le cadre du projet de loi de finances (PLF). En dépit de son autonomie propre, la défense est aussi le bras armé de la politique étrangère de la France.

L’importance prise par les enjeux stratégiques contribue d’ailleurs à une imbrication toujours plus étroite des questions militaires et diplomatiques.

La crise sanitaire a eu de fortes répercussions sur la défense nationale comme sur tous les aspects de l’action publique.

Malgré le soutien apporté par les armées dans la lutte contre l’épidémie, dans le cadre de l’opération « Résilience », le ministère des armées est jusqu’ici parvenu, par des redéploiements de crédits, à limiter l’incidence de la crise sur l’exécution budgétaire en 2020. En revanche, la crise sanitaire se traduit par une fragilisation inquiétante, peut-être irréversible, de notre industrie de défense. Votre rapporteu...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet avis.

Inscription
ou
Connexion