⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

23 octobre 2020

Avis N° 3403 (Tome VIII)

sur le projet de loi de finances pour 2021 (n°3360).

écrit par Alain David rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

   À bien des égards, l’année 2020 aura permis de rappeler le rôle stratégique joué par notre audiovisuel extérieur, dont l’importance pour notre diplomatie d’influence ne peut être que soulignée.

Si la réforme de l’audiovisuel public prévue par le projet de loi n° 2488 relatif à la communication audiovisuelle et à la souveraineté culturelle à l’ère numérique, qui passait notamment par l’intégration de France Médias Monde au sein d’une holding de l’audiovisuel public, a été ajournée du fait de la crise liée à la pandémie de covid-19, la crainte de voir l’audiovisuel extérieur constituer la variable d’ajustement de l’audiovisuel public reste vive.

Relativement moins touchées par les effets de la crise, les sociétés de l’audiovisuel extérieur n’en apparaissent pas moins comme les grandes oubliées du plan de relance consacré à l’audiovisuel public, malgré la fragilisation des ressources propres suscitée par la crise, qui a...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet avis.

Inscription
ou
Connexion