⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

29 octobre 2020

Avis N° 3404 (Tome IX)

sur le projet de loi de finances pour 2021 (n°3360).

écrit par Émilie Chalas rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

MESDAMES, MESSIEURS, Le projet de loi de finances pour 2021 s’inscrit dans un contexte particulier : la crise de la covid-19 qui a frappé le monde et notre pays au printemps 2020 a bouleversé de façon inédite nos structures économiques et sociales, questionnant nos repères et nos certitudes.

Dans ce contexte, la fonction publique, dont le cadre de gestion a été profondément renouvelé par la loi n° 2019-828 du 6 août 2019, a révélé toute son utilité, étant en première ligne au service de la nation.

Le rôle primordial qu’elle a exercé au cours de l’état d’urgence sanitaire a mis en relief ses forces mais aussi le besoin constant d’adapter son mode d’organisation pour accroître son efficacité. Simplifier et fluidifier le dialogue social, desserrer les contraintes de recrutement, renforcer la transparence et la déontologie, moderniser et sécuriser les parcours de formation, développer les opportunités d’évolution professionnelle des agents et gar...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet avis.

Inscription
ou
Connexion