⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

13 octobre 2020

Avis N° 3404 (Tome VIII)

sur le projet de loi de finances pour 2021 (n°3360).

écrit par Arnaud Viala rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Mesdames, Messieurs, La crise du covid-19 a suscité une mobilisation sans faille des sapeurs‑pompiers et des associations agréées de sécurité civile qui ont apporté un soutien décisif aux soignants dans les régions les plus touchées par l’épidémie et ont fait preuve d’une forte réactivité et de remarquables capacités d’adaptation dans leurs missions de service public de proximité. Les sapeurs-pompiers ont effectué, entre le mois de mars et le mois de mai 2020, plus de 122 000 interventions de secours d’urgence aux personnes liées au covid-19. S’ils ont été souvent peu mobilisés au début de la crise, ils ont assuré des missions essentielles au service de la population.

Acteurs majeurs de notre système de santé, ils sont pourtant insuffisamment reconnus dans leurs missions de soins d’urgence.

Leur service de santé et de secours médical, qui a démontré toute son utilité pendant la crise, doit être renforcé. La mise en œuvre du numéro uniqu...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet avis.

Inscription
ou
Connexion