⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

8 décembre 2020

Rapport d'information N° 3638

tel quel déposé par la délégation aux outre-mer sur le coût de la vie dans les Outre-mer

écrit par Lénaïck Adam rapporteur & Claire Guion-Firmin rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Un constat s’impose, depuis les mouvements sociaux de 2009 aux Antilles dénonçant la «  Pwofitasyon », et malgré l’adoption de la loi de 2012 ([1]) visant à réguler les rapports économiques en Outre-mer et dynamiser la concurrence, le différentiel de prix en défaveur des Outre-mer persiste, d’où ce sentiment prégnant de vie chère qui perdure parmi la population.

Cette perception a été amplifiée avec la crise sanitaire du Covid 19. En effet, dans tous les territoires, la population a constaté une augmentation des prix des produits en tension.

Bien souvent la peur d’une pénurie a accentué cette situation.

Cependant d’autres données plus objectives ont contribué au renchérissement des produits importés.

Ainsi, les tarifs du fret aérien ont connu une forte hausse, répercutée sur le prix des denrées.

La ministre des Outre-mer en poste durant la crise sanitaire, Mme Annick Girardin, elle-même, a reconnu une hausse significative de ce fret passant d...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport d'information.

Inscription
ou
Connexion