⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

5 janvier 2021

Proposition de loi N° 3721

renforçant la protection des mineurs victimes de violences sexuelles

Extrait

Mesdames, Messieurs, Cette proposition de loi vise à renforcer la protection des victimes de violences sexuelles.

Face à ces violences, nous ne pouvons contenter d’une protection tiède, qui reste entre deux eaux.

Face à ces violences, tout doit être mis en œuvre.

Notre droit doit s’aligner sur les plus hauts standards de protection et s’inspirer des législations étrangères les plus exemplaires en ce domaine.

Or, si la législation protégeant les victimes de violences sexuelles a connu ces dernières années quelques évolutions positives, notre droit demeure l’objet de l’appréciation « peut mieux faire ». La question du droit de la preuve est au cœur de cette initiative.

En l’état actuel de notre droit, pour les mineurs de moins de 15 ans, le parquet doit établir que la victime ne disposait pas du « discernement nécessaire pour ces actes ». Alors et alors seulement, « la contrainte morale ou la surprise » seront caractérisés.

Cette législatio...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion