⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

19 janvier 2021

Proposition de loi N° 3747

visant à renvoyer les mineurs non accompagnés en situation irrégulière – et ayant commis une infraction – dans leur pays d’origine

écrite par Emmanuelle Ménard
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Mesdames, Messieurs, En 2020, la France accueille près de 40 000 mineurs non accompagnés.

Un chiffre en très nette hausse.

Pour rappel, en 2014, ils étaient à peine 4 000 à être pris en charge par l’aide sociale à l’enfance.

Selon le directeur de l’Assemblée des départements de France, à raison de 50 000 euros de prise en charge par mineur, les 40 000 mineurs non accompagnés coûtent à l’État français deux milliards d’euros par an.

Étant donné la crise sanitaire et économique que nous traversons, il serait préférable d’investir cette fortune dans notre économie réelle ou dans notre système de santé par exemple.

Véritable vache à lait, la France pourrait prochainement dépenser jusqu’à trois milliards d’euros pour des mineurs – pas toujours mineurs et qui sont souvent accompagnés par de véritables trafiquants – qui n’ont pas leur place sur le territoire national.

Par ailleurs, face à la montée de la violence juvénile, l...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion