15 décembre 2017

Proposition de résolution N° 435

tendant à la création d'une commission d'enquête sur les maladies et pathologies professionnelles dans l'industrie (risques chimiques, psychosociaux ou physiques) et les moyens à déployer pour leur élimination

Extrait

Mesdames, Messieurs, Notre pays a besoin d'industrie pour relever les défis humains, sociaux, écologiques de l'avenir, d'une industrie du XXIème siècle.

Une industrie respectueuse de l'humain et de la planète, utile à répondre aux besoins réels de notre temps.

Depuis le début de l'ère industrielle, nous savons que la santé et la sécurité de celles et ceux qui louent leur force de travail peuvent être sacrifiées pour augmenter la rentabilité d'une installation et les profits des propriétaires.

Si le droit du travail a produit des avancées, ce temps n'est pas révolu : les maladies professionnelles demeurent une réalité. Elles continuent de constituer un angle mort des politiques publiques.

Or, la remise en cause de la prise en compte d'un certain nombre de critères dans le compte de pénibilité, comme la suppression des CHSCT dans les entreprises ont de quoi inquiéter.

Le risque de voir les questions de santé et de sécurité passer derrière les enjeux économiq...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de résolution.

Inscription
ou
Connexion