25 octobre 2021

Avis N° 4525 (Tome VII)

sur le projet de loi de finances pour 2022 (n°4482).

écrit par Stéphane Mazars rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Mesdames, Messieurs, Ouvert en janvier 2021 et clôturé par le Président de la République en septembre dernier, le Beauvau de la sécurité a permis de dresser un état des lieux précis et circonstancié des multiples défis juridiques, opérationnels et humains auxquels sont confrontées quotidiennement les forces de l’ordre.

Les enjeux budgétaires qui entourent ces questions sont incontournables.

Ils exigent bien sûr des moyens croissants mais aussi un fléchage pertinent afin de renforcer l’efficacité et l’efficience de l’activité des 250 000 policiers et gendarmes.

Face à la réalité évolutive des besoins et aux attentes légitimes de nos concitoyens, les crédits de la police et de la gendarmerie auront bénéficié depuis 2017 d’une hausse globale de plus de trois milliards d’euros, soit une croissance d’environ 14 % sur l’ensemble du quinquennat.

Le projet de loi de finances pour 2022 accentue considérablement cette trajectoire : plus d’un milliar...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet avis.

Inscription
ou
Connexion