⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

3 novembre 2021

Proposition de loi N° 4647

visant à protéger nos enfants des violences sexuelles

Extrait

Mesdames, Messieurs, Chaque année, en France, sur notre territoire, ce sont des milliers d’enfants qui sont violés.

Peu de ces jeunes victimes portent plainte et elles le font encore moins lorsqu’il s’agit de violences sexuelles intrafamiliales alors que celles‑ci en constituent pourtant la majorité. Ainsi, au sein de l’hexagone, on estimerait environ que deux enfants par classe d’école seraient victimes d’inceste ou de pédocriminalité. 81 % des violences sexuelles commencent avant 18 ans, 51 % avant 11 ans, 21 % avant 6 ans.

Les enfants sont les principales victimes des violences sexuelles et dans 94 % des cas celles‑ci sont commises par des proches.

La loi du silence a longtemps permis une certaine justification de l’ignorance sociétale de la réalité de ces chiffres.

Pourtant, les premiers mouvements de libéralisation de la parole ont donné l’impulsion aux suivantes et l’espoir est né de se saisir de ce fléau, de prendre à bras de combat un e...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion