⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

14 décembre 2017

Proposition de loi N° 470

visant à règlementer la composition des baumes à lèvres

Extrait

Mesdames, Messieurs, Perturbateurs endocriniens, huiles minérales cancérigènes, etc., nombre de baumes à lèvres renferment des composants toxiques susceptibles d'être ingérés.

L'association UFC-Que Choisir a récemment publié une étude alarmante sur les dangers des baumes à lèvres, cosmétiques utilisés par tous, y compris par les enfants.

Sa composition doit être exemplaire, puisque son application sur les muqueuses des lèvres permet une absorption rapide pouvant être ingérée.

Or de nombreuses substances indésirables sont présentes dans la composition des baumes à lèvres : Les huiles minérales cancérogènes : - Les Mosh C16 à C35 (Mineral Oil Saturated Hydrocarbons) peuvent s'accumuler dans l'organisme, notamment dans les ganglions lymphatiques et le foie, avec pour conséquences des réactions inflammatoires.

Selon l'organisme professionnel Cosmetics Europe, ils ne devraient pas dépasser 5 %. Une étude menée en 2014 sur 37 sujets démontre qu'un quart d'en...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion