27 décembre 2017

Proposition de loi N° 514

visant à déclarer la chenille processionnaire comme animal nuisible

Extrait

Mesdames, Messieurs, Alliée du réchauffement climatique, la chenille processionnaire s'est emparée d'environ 100 000 kilomètres carrés de territoire français en 20 ans.

Selon l'INRA, le front avance en moyenne 5 kilomètres tous les ans.

Elle gagne à présent des terres en hauteur, comme les zones élevées du Massif central, des Pyrénées ou des Alpes.

Les chercheurs calculent qu'elle gagne entre 3 et 7 mètres en altitude par an.

La chenille processionnaire du pin, Thaumetopoea pityocampa, est la larve d'un papillon nocturne (lépidoptère). Lorsque les premiers froids surviennent à l'automne, les chenilles tissent des nids définitifs, soyeux, volumineux, blancs, au maillage compact, dans lesquels elles y passent l'hiver.

Ces gros nids sont parfaitement visibles dans les pins : ils sont tissés sur les branches les mieux exposées au soleil et abrités des vents dominants.

La chenille processionnaire connaît un pic de population inégalé en Lozère, mais pas seulement.

Ce...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

1 commentaire :

Le 04/04/2018 à 16:50, Brunet Pascal a dit :

Avatar par défaut

Enfin un projet de loi concernant les chenilles processionnaires que l'on a laissé envahir la France malgré sa dangerosité.

En ce qui nous concerne, depuis une vingtaine d'années nous luttons contre les chenilles qui viennent des pins de notre voisin, qui traversent la route et s'enterrent dans notre jardin.

Outre le fait que mon mari est devenu hautement allergique à ces chenilles (c'est lui qui grimpait dans ces pins avec mon fils pour en retirer les cocons !), nous avons maintenant 7 petits enfants et des chiens. Malgré les mises en gardes dans le journal La Montagne, le bulletin municipal, un arrêté municipal, il ne se passe rien. Le Maire de Ceyrat Laurent Masselot nous a dit en reunion vendredi soir qu'il "s'en foutait" et qu'il n'appliquerait pas cet arrêté .

QUE FAIRE ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion