6 février 2018

Proposition de loi N° 618

relative à l'interdiction de la chasse à courre

Extrait

Mesdames, Messieurs, La chasse à courre, à cor et à cri est une pratique nobiliaire, oligarchique et barbare, digne d'un autre âge.

Elle doit être interdite dans notre pays, comme la Grande Révolution de 1789 l'avait déjà fait.

Elle concerne une infime minorité des chasseurs de notre pays.

Un équipage coûte 150 000 € par an.

450 équipages (10 000 pratiquants, 17 000 chiens et 7 000 chevaux) massacrent cerf, chevreuil, sanglier ou, plus modestement, renard, lièvre ou lapin.

Cette activité ne concerne que 0, 01 % des 1, 2 million de chasseurs, bien loin d'être une tradition populaire de notre pays.

Une proposition de loi déposée en 2005 à l'Assemblée nationale par quinze député·e·s de l'UMP demande l'interdiction de la chasse à courre.

Une deuxième proposition de loi a été déposée par les membres du groupe écologiste en 2013, dont le Président actuel de l'Assemblée nationale de Rugy.

Une nouvelle proposition de loi a été déposée au Sénat au mois...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

1 commentaire :

Le 09/02/2018 à 13:34, pierre champvert a dit :

Avatar par défaut

Bravo pour cette initiative qui vise à interdire cette pratique indigne de la France.

Une pétition de l'association 30 millions d'amis demandant l'interdiction de la chasse à courre recueille à ce jour : 143 574 signataires.

Bien cordialement

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion