⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

13 février 2018

Rapport N° 656

en application de l'article 151-5 du règlement sur la proposition de résolution européenne de M. Joachim Son-Forget et plusieurs de ses collègues relative à l'interdiction de la pêche électrique (n°632).

écrit par Jean-Pierre Pont rapporteur pour la Commission des affaires européennes
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Mesdames, Messieurs, La pêche électrique, qui consiste à capturer des poissons à l'aide d'un courant électrique et qui est interdite dans le monde, émerge en Europe à contretemps de l'histoire.

Ce mode de pêche très décrié consiste à envoyer des décharges dans le sédiment afin de capturer plus facilement les poissons plats (soles, limandes, carrelets...) qui y sont enfouis.

Sont utilisés des chaluts à perche - des filets fixés à une armature rigide et lestés pour racler les fonds - dont les chaînes sont remplacées par des électrodes.

Cette technique dispose actuellement dans la réglementation européenne d'une dérogation permettant la pêche au moyen de chalut électrique à titre expérimental dans la limite maximale de 5 % de la flotte de chalutiers à perche de chaque pays de l'Union européenne opérant en mer du Nord.

Les Pays-Bas sont les principaux utilisateurs de cette pêche controversée.

Le 21 novembre 2017, la commission de la pêche du Parlement eur...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport.

Inscription
ou
Connexion