⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

11 juin 2018

Avis N° 981

de la Commission des affaires économiques sur le projet de loi, après engagement de la procédure accélérée, pour la liberté de choisir son avenir professionnel (n°904).

Extrait

Les mutations technologiques, organisationnelles et professionnelles aujourd'hui à l'oeuvre sur le marché du travail suscitent de légitimes inquiétudes.

La littérature contemporaine se fait l'écho du sentiment d'impuissance que ressent, face à ces bouleversements, une partie de nos concitoyens : « Je n'ai aucun métier à apprendre [à mon fils], je ne sais même pas ce qu'il pourra faire plus tard ; les règles que j'ai connues ne seront de toute façon plus valables pour lui, il vivra dans un autre univers » s'exclame le héros de Michel Houellebecq dans son roman Les Particules élémentaires (1). Le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, prenant le contre-pied de ce fatalisme, s'attèle précisément à la tâche de préparer la société française à cet « autre univers » dans lequel les carrières, plus heurtées, demanderont des compétences sans cesse actualisées et une protection sociale adaptée.

Comportant 67 articles, le projet de...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet avis.

Inscription
ou
Connexion