⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Dominique Potier pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Monsieur le président, mesdames et messieurs les ministres, monsieur le président du Bundestag, chers collègues, liebe Freunde, je suis lorrain : je viens d'un territoire frontière, de l'un de ces territoires où la mémoire est d'autant plus vive qu'elle se loge dans les anfractuosités de chacun de nos parcours, de nos itinéraires. Celui que j'...

Ces hommes sont Justes parmi les nations. J'aurais aussi pu, au long de la Moselle, rejoindre Scy-Chazelles ; par cet itinéraire d'humilité, j'aurais retrouvé l'humanisme profond qui anima Robert Schuman dans ce territoire d'annexion, et qui prépara le dépassement des frontières.

Cette mémoire vive, c'est celle des 36 000 monuments aux morts bâtis après guerre comme autant d'instruments de résilience, ces monuments aux morts où sont inscrits des noms familiers à presque tous les foyers français. Je pourrais également évoquer la plus grande nécropole allemande de la Seconde guerre mondiale, à côté de Toul, à Andilly, où...

Je pense à un événement qui lui a lieu il y a exactement cinquante ans, lorsqu'en septembre 1958, le général de Gaulle reçoit Konrad Adenauer à la Boisserie. La conversation qu'ils ont eue, la nuit du 14 au 15 septembre, restera secrète, mais c'est à ce moment que ces deux héros ayant lutté contre le nazisme vont dépasser tout le poids de l'his...

En avant, car – comme le disait le général de Gaulle en concluant son discours à la jeunesse – bien que le monde soit dangereux, l'enjeu est comme toujours moral et social.