⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Interventions sur "libault"

7 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBéatrice Descamps :

...de la dépendance pèse sur les EHPAD, en sous-capacité d'encadrement. Par ailleurs, le déficit d'attractivité des métiers soignants en EHPAD fait l'objet d'un constat partagé de l'ensemble des acteurs. Au regard des enjeux d'évolution de prise en charge et de transformation des métiers, les acteurs appellent d'ailleurs à mobiliser l'ensemble des leviers figurant dans les propositions de Dominique Libault, rapporteur de la concertation nationale « Grand âge et autonomie », pour apporter une réponse adaptée aux besoins. Vous l'avez dit vous-même, madame la ministre : pour augmenter drastiquement l'attractivité du secteur, la revalorisation des métiers du grand âge est essentielle. Qu'en est-il ? Et comment articuler la formation des aidants et la limitation des intervenants avec l'augmentation du ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaCaroline Fiat :

...ns les EHPAD, personne n'a envie d'y aller ! Les gens répondent forcément qu'ils veulent rester à domicile, mais si la situation dans les EHPAD était meilleure, ils voudraient y aller. Nous avons effectivement voté la création du congé proche aidant, mais nous avons aussi fait remarquer que ce dispositif ne concernait pas les personnes à la retraite aidant leur conjoint. Quant au fameux rapport Libault et au ratio soignants-soignés, attention à ne pas tout confondre ! Nous demandons 0,60 soignant par résident, ce qui n'a rien à voir avec le ratio de 0,65 salarié par résident : il y a une grande différence entre soignant et salarié. M. Libault parle de salarié quand nous parlons de soignant ; c'est pourquoi nous ne sommes pas d'accord avec les chiffres qu'il présente dans son rapport. Madame la...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDidier Martin :

...t souvent un moment doublement douloureux pour les familles et pour les aînés parce qu'il correspond fréquemment à un accident de la vie – un deuil, une perte d'autonomie, une maladie qui s'aggrave brutalement – et qu'elle a un aspect financier. À cet égard, la baisse du reste à charge de 300 euros environ – contre 1 850 euros par mois en moyenne – telle que l'a préconisée le rapport de Dominique Libault, serait de nature à rassurer les familles. Nous savons aussi, bien sûr, que les politiques publiques concernées nécessiteront des investissement, peut-être de l'ordre de plusieurs milliards d'euros, comme cela a été évoqué. Ma question portera, madame la ministre, sur les EHPAD d'un nouveau type. Je me permets d'indiquer que dans ma circonscription de Côte-d'Or, à Talant, entre la crèche, la pou...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAnnie Vidal :

...HPAD ; l'année 2019 a été riche de réflexions et de propositions, notamment pour les métiers du grand âge. Pourtant, depuis quelques années, il y a dans chaque EHPAD au moins un poste d'aide-soignant non pourvu, signe d'un manque criant d'attractivité de métiers peu rémunérés et peu valorisés, avec un niveau de pénibilité notoire. Identifiée comme un sujet prioritaire dans le rapport de Dominique Libault, confirmée dans le rapport de Myriam El Khomri en octobre dernier, l'attractivité des métiers du grand âge est aujourd'hui la pierre angulaire pour réussir la transition démographique déjà engagée. Les besoins ont été évalués à 93 000 postes à créer dans les cinq prochaines années et, lors de votre audition en commission des affaires sociales, vous avez annoncé la création en 2020 de 5 000 postes...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaConstance Le Grip :

...oi de financement de la sécurité sociale pour 2020 et le déblocage d'une enveloppe de 500 millions d'euros pour les EHPAD, n'est, comme vous en êtes convenue en répondant à de récentes questions d'actualité posées par certains de mes collègues du groupe Les Républicains, qu'une réponse partielle, qui ne couvre pas, tant s'en faut, les besoins de financement. Je rappelle à cet égard que le rapport Libault, publié en mars 2019, fixe globalement à quelque 10 milliards d'euros le besoin global de financement pour faire face au défi du vieillissement d'ici à 2050, ce qui représente une augmentation de plus de 35 % de la dépense publique consacrée à la dépendance. Parmi les pistes possibles de financement pérenne, la proposition 160 du rapport Libault préconise de créer à partir de 2024 un nouveau pré...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristine Pires Beaune :

En juin 2018, lors du congrès de la Mutualité française, le Président de la République s'était engagé à ce qu'une loi sur le financement de la dépendance soit votée avant la fin de l'année 2019. En mars 2019 vous ont été remises les conclusions du rapport Libault concernant le grand âge et l'autonomie, qui formulait 175 propositions, dont un grand nombre avait vocation à alimenter ce projet de loi. Le 12 juin dernier, lors de sa deuxième déclaration de politique générale, ici même, le Premier ministre annonçait : « La ministre de la santé présentera à la fin de l'année un projet de loi qui définira une stratégie et la programmation des moyens nécessaires ...