⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Interventions sur "albanie"

8 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Herbillon, rapporteur de la commission des affaires étrangères :

Notre assemblée a ce matin la responsabilité d'autoriser la ratification des accords de défense avec deux pays européens : l'Albanie et Chypre. Il n'est pas inutile, avant d'ouvrir le débat, de se poser ensemble cette question : à quoi servent les accords de défense ? Ces accords, qui nous lient à de nombreux États de la planète, ont un objectif simple : ouvrir des champs de coopération avec les forces armées d'autres pays. Certains voudraient réduire la coopération à l'exportation de matériel de guerre. Certes, l'un des obje...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Herbillon, rapporteur de la commission des affaires étrangères :

...point d'appui important pour nos opérations militaires en Méditerranée orientale et une escale pour les opérations hors de la région ; d'autre part, l'île serait une plateforme essentielle dans la perspective d'évacuation de nos ressortissants depuis le Liban, sachant qu'il est difficile d'écarter le scénario d'une crise majeure dans la région. Par comparaison, notre coopération militaire avec l'Albanie est plus faible. La défense albanaise est elle-même assez modeste, bien qu'elle se modernise lentement, à la faveur des objectifs fixés par l'OTAN, que l'Albanie a rejointe en 2009. Malgré tout, nous avons intérêt à développer notre relation de défense avec ce pays. En premier lieu, nous bénéficierons du renforcement de la coopération autour de certains problèmes sécuritaires – criminalité organ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrédérique Dumas :

...ui en découle de conclure des accords bilatéraux de défense et de coopération. Il y a quelques mois, nous avons adopté le projet de loi relatif à l'adhésion de la Macédoine du Nord à l'OTAN. Je m'étais exprimée en faveur de cette adhésion, en rappelant pourquoi elle participait d'un processus plus grand de stabilisation de la région des Balkans. Le projet de loi sur l'accord entre la France et l'Albanie relatif à la coopération dans le domaine de la défense permettra de renforcer ce processus, notamment parce qu'il donnera l'occasion aux deux parties d'échanger autour de sujets d'intérêt commun, comme la lutte contre la radicalisation et le terrorisme ou la stabilisation des Balkans, qui restent des enjeux majeurs pour la France, pour l'Albanie et pour l'Europe. L'Albanie est membre de l'OTAN d...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBastien Lachaud :

Nous sommes consultés au sujet de deux traités de coopération – le premier avec l'Albanie, le second avec Chypre – , qui nouent un partenariat entre la France et ces deux États méditerranéens de taille modeste. De ce point de vue, ils peuvent paraître semblables, ce qui expliquerait leur examen conjoint. Pourtant, ces deux traités résultent de visions presque contradictoires et leurs implications sont très différentes. Le premier, passé avec l'Albanie, est en réalité un produit de l'...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAndré Chassaigne :

...s problématiques bien différentes, il aurait fallu proposer ce texte en deux parties ; cela aurait permis d'avoir des discussions plus franches sur chacun des deux sujets, plutôt que de diluer le débat sur des sujets totalement différents. En effet, personne n'ignore ici que Chypre appartient à l'Union européenne depuis 2004, mais n'est membre ni de l'espace Schengen ni de l'OTAN. À l'inverse, l'Albanie n'est pas encore membre de l'Union européenne – et ne le sera peut-être pas avant très longtemps si la procédure reste au point mort, comme cela semble être le cas actuellement – et ne fait pas partie non plus de l'espace Schengen, alors qu'elle appartient à l'OTAN. Les sujets sont donc profondément différents. En plus d'une situation territoriale extrêmement tendue, Chypre rencontre de graves p...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAude Bono-Vandorme :

C'est au nom du groupe La République en marche que je m'exprime ici ce matin, et, vous vous en doutez, mon groupe votera pour le projet loi autorisant l'approbation de deux accords de coopération en matière de défense, l'un avec la République de Chypre, l'autre avec celle d'Albanie. Après son dépôt, l'examen du projet de loi a été renvoyé au fond à la commission des affaires étrangères ; la commission de la défense nationale et des forces armées, saisie pour avis, m'a désignée comme rapporteure. Je m'exprimerai donc essentiellement sur les enjeux militaires des deux accords. Tout d'abord, l'accord franco-chypriote est assez classique pour un accord de défense. À la lectur...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFabien Lainé :

Nous examinons aujourd'hui le projet de loi autorisant l'approbation de l'accord entre le gouvernement de la République française et le conseil des ministres de la République d'Albanie relatif à la coopération dans le domaine de la défense, et de l'accord de coopération en matière de défense avec le gouvernement de la République de Chypre. Tandis que nous entretenons avec Chypre une relation ancienne en matière de coopération militaire, celle que nous avons avec l'Albanie se trouve encore à l'état embryonnaire. Il est donc évident que ces deux accords n'ont pas la même portée....

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJoaquim Pueyo :

Nous examinons deux accords de défense avec l'Albanie et Chypre. Je commencerai par soulever quelques points relatifs au texte consacré à l'Albanie. S'il convient d'abord de rappeler que ces accords bilatéraux de défense ont leur utilité, il faut néanmoins souligner qu'ils ne doivent pas servir de contrepartie ou de compensation – même si le présent accord, datant de 2017, est antérieur à la prise de position française d'octobre dernier bloquant l'...