⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Interventions sur "militaire"

7 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Herbillon, rapporteur de la commission des affaires étrangères :

...é de deux pays qui, eux, ne sont pas des dictatures ? Est-il illégitime de contribuer, par nos exportations, à l'Europe de la défense ? Serait-il préférable que ces pays achètent du matériel américain ou, pire, russe ou chinois ? Par ailleurs, les deux accords de défense qui nous sont soumis comprennent d'autres dimensions : l'échange d'expériences et de connaissances, la réalisation d'exercices militaires conjoints ou encore la formation des personnels, qui sont autant d'objectifs légitimes. Prenons, pour commencer, le cas de l'accord avec la République de Chypre. Comme chacun le sait, Chypre est une île divisée depuis plus de quarante ans, et, malgré des séquences diplomatiques à répétition, aucun progrès d'envergure n'a été réalisé. Chacun regrette évidemment cette situation, et nous ne pouvon...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Herbillon, rapporteur de la commission des affaires étrangères :

Dans ce contexte, n'est-il pas légitime de condamner l'attitude de la Turquie et de renforcer notre coopération avec Chypre, dont nous sommes déjà le deuxième partenaire militaire, derrière la Grèce ? Au-delà des réassurances qu'il donne à Chypre, la France a un intérêt direct à la conclusion de cet accord de défense : d'une part, Chypre constitue un point d'appui important pour nos opérations militaires en Méditerranée orientale et une escale pour les opérations hors de la région ; d'autre part, l'île serait une plateforme essentielle dans la perspective d'évacuation de ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrédérique Dumas :

...c, dans une certaine mesure, faire évoluer la situation. S'agissant de l'accord entre la France et Chypre, il est important de souligner qu'il est fondé sur la réciprocité, comme en atteste l'article 1er, qui fait état d'une réelle volonté d'échange d'expériences ou de connaissances. À ce titre, je retiens notamment le (e) de l'article 1er, relatif à l'échange d'expériences en matière de justice militaire et de droit international. Par ailleurs, Chypre, en tant que pays insulaire, se doit d'élaborer une stratégie maritime solide. Ce pays a joué un rôle important dans l'élaboration de la stratégie de sûreté maritime de l'Union européenne. L'accord permettra donc d'améliorer les connaissances de la France sur ce sujet, et inversement. Au-delà des avantages que les deux parties trouveront dans cett...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAndré Chassaigne :

...de l'Union européenne ? Pourquoi en sommes-nous arrivés à ce niveau de schizophrénie ? Telle est la véritable question qui se cache derrière tout cela. Sans doute peut-on regarder du côté du secteur des ventes d'armement – il est même indiqué, aux pages 13, 16 et 17 du rapport de la commission des affaires étrangères, que ces deux accords ont pour objectif d'étendre l'influence de nos industries militaires. Nous arrivons donc à des degrés graves d'incohérence et de cynisme mercantile : il est temps se recentrer, en enlevant le porte-monnaie du cerveau de nos dirigeants et en insufflant à la place une véritable capacité de réflexion sur l'avenir de la France dans le monde et sa capacité à être cohérente et objective. En matière de commerce, nous ne pouvons pas être amis avec tout le monde ! Il fau...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAude Bono-Vandorme :

...pprobation de deux accords de coopération en matière de défense, l'un avec la République de Chypre, l'autre avec celle d'Albanie. Après son dépôt, l'examen du projet de loi a été renvoyé au fond à la commission des affaires étrangères ; la commission de la défense nationale et des forces armées, saisie pour avis, m'a désignée comme rapporteure. Je m'exprimerai donc essentiellement sur les enjeux militaires des deux accords. Tout d'abord, l'accord franco-chypriote est assez classique pour un accord de défense. À la lecture attentive de sa lettre, il présente cependant l'intérêt de mettre un accent particulier sur les facilités opérationnelles et logistiques accordées à nos forces par les autorités chypriotes dans leurs bases, notamment navales. En effet, l'île de Chypre constitue un point d'appui ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFabien Lainé :

...rojet de loi autorisant l'approbation de l'accord entre le gouvernement de la République française et le conseil des ministres de la République d'Albanie relatif à la coopération dans le domaine de la défense, et de l'accord de coopération en matière de défense avec le gouvernement de la République de Chypre. Tandis que nous entretenons avec Chypre une relation ancienne en matière de coopération militaire, celle que nous avons avec l'Albanie se trouve encore à l'état embryonnaire. Il est donc évident que ces deux accords n'ont pas la même portée. Cependant, il est important que, dans un cas comme dans l'autre, nous puissions entretenir et faire progresser notre coopération militaire avec ces pays qui occupent des places stratégiques dans leur environnement géographique. Intéressons-nous tout d'ab...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJoaquim Pueyo :

...rganisée et à la radicalisation. La question du trafic d'armes issues des anciens stocks yougoslaves est également centrale. Cet accord de défense constitue donc un premier pas et aura un effet bénéfique pour les pays concernés. Comme le soulignent les rapporteurs, la coopération internationale contribue à l'amélioration des formations au sein de certains pays. Le développement d'une coopération militaire dans cette région doit permettre de rappeler que notre pays est attaché à des relations apaisées et d'entraide de long terme avec la très grande majorité des États. Cette coopération sera néanmoins très différente de celle avec Chypre pour des raisons structurelles et conjoncturelles. Comme plusieurs orateurs l'ont rappelé, l'Albanie ne dispose que d'une petite armée, dotée d'équipements vieilli...