⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Interventions sur "soignant"

75 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Blanchet, rapporteur de la commission mixte paritaire :

...s publics, mais bien à l'ensemble de la population. Le texte issu de la CMP préserve également les apports du Sénat. Il sera possible, en particulier pour les salariés qui ne pourront pas donner de jours de repos, de faire don d'une journée de travail, sur le modèle de la journée de solidarité du lundi de Pentecôte, en autorisant leur employeur à prélever une partie de leur salaire au profit des soignants. Par ailleurs, le dispositif a été précisé sur plusieurs points par le Sénat. Les personnels devront avoir travaillé entre le 12 mars et le 10 mai, c'est-à-dire pendant la période du confinement, pour bénéficier des chèques-vacances. Le calendrier de la mise en oeuvre du dispositif a été fixé : les chèques-vacances devront être distribués d'ici au 31 décembre prochain.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Blanchet, rapporteur de la commission mixte paritaire :

...pport au Parlement d'ici au 31 mars prochain. Les parlementaires pourront ainsi s'assurer de la bonne application du dispositif et de retracer la distribution des chèques-vacances. Le texte proposé est le fruit des apports des deux assemblées qui, malgré leurs divergences, ont réussi à se mettre d'accord pour permettre au plus grand nombre de participer à l'élan de solidarité national envers nos soignants. Je rappelle, une fois de plus, que ce texte n'a pas vocation à se substituer aux mécanismes de solidarité par l'impôt ou à répondre aux attentes de revalorisation salariale des personnels soignants. Une partie de ces attentes ont trouvé une réponse forte dans le Ségur de la santé, qui a abouti à une revalorisation historique des salaires des personnels soignants. En conclusion, j'aimerais rem...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Naegelen :

Le groupe UDI et indépendants ne peut que partager l'intention de ce texte, tout en restant réservé quant à sa portée. Il s'agit de répondre à une demande de solidarité et de reconnaissance des Français à l'égard des personnels soignants. Si elle s'est exprimée pendant le confinement, il y a bien longtemps, en vérité, que nous aurions dû agir en leur faveur. Quoi qu'il en soit, il faut savoir saluer les pas qui sont accomplis dans le bon sens, et nous reconnaissons que c'en est un premier, tout en espérant qu'il sera suivi de beaucoup d'autres. Les 8 milliards qu'il a été décidé par ailleurs de consacrer à la revalorisation des ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJeanine Dubié :

Contre l'épidémie de covid-19, tous les personnels participant au bon fonctionnement de notre système sanitaire et médico-social, soignants ou non, que ce soit à l'hôpital, en ville, dans les EHPAD ou dans les cliniques privées, se sont mobilisés, parfois même au prix de leur propre vie. Ces hommes et ces femmes que nous applaudissions à la fenêtre et au balcon chaque soir pendant la période de confinement ont fait preuve d'un dévouement et d'une abnégation exemplaires et méritent notre très grande reconnaissance. S'il ne doute pas...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJeanine Dubié :

...arlementaires, nous avons un rôle à jouer. Aujourd'hui, alors que nous sortons de l'état d'urgence sanitaire et que notre pays parvient à peine à retrouver un semblant de vie ordinaire, je ne peux m'empêcher de regarder la situation chez nos voisins et d'écouter les alertes du conseil scientifique sur la possibilité d'une nouvelle vague à l'automne. Je ne peux que m'inquiéter pour les personnels soignants, éprouvés depuis si longtemps. Ces personnels, qui ne sont pas assez nombreux, pas assez reconnus et valorisés dans leur travail, auront-ils pu bénéficier de repos, seront-ils mieux protégés, auront-ils la force physique et mentale d'affronter une nouvelle vague ? C'est à ces questions que nous devons apporter des réponses pour soutenir nos soignants dans leur mission. Tout le reste, les chèques...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaCaroline Fiat :

Mais ce texte est également hypocrite, car il dissimule mal ses intentions réelles. Depuis trois ans, vous méprisez le personnel soignant. Ainsi, 12 milliards d'euros ont été amputés au budget de la santé depuis le début du quinquennat, et vous essayez de nous faire croire que le sort des soignants vous préoccupe ! Notons tout de même que malgré la revalorisation du salaire des soignants – enfin et un peu – dans le cadre du Ségur de la santé, la France reste l'un des pays de l'Organisation de coopération et de développement économ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAgnès Firmin Le Bodo :

La crise sanitaire due à l'épidémie de covid-19 nous a effrayés et inquiétés, mais elle nous a aussi fait prendre conscience du rôle des soignants et de ceux qui se mobilisent chaque jour pour notre santé et notre bien-être. Très vite, les Français ont cherché à témoigner leur reconnaissance à ces professionnels. Faute de toujours trouver les mots, ils les ont applaudis à vingt heures chaque soir ; des restaurateurs ont cuisiné pour agrémenter leurs repas ; des enfants ont dessiné pour embellir leur cadre de travail ; des fleuristes ont co...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAgnès Firmin Le Bodo :

... de donner les sommes correspondantes à l'ANCV. Un salarié pourra donc donner, soit une partie de son salaire, notamment s'il ne dispose pas de jours de RTT ou s'il souhaite les garder pour lui, soit des jours de repos qu'il a pu accumuler – sur un compte épargne-temps par exemple – , en accord avec son employeur. Il s'agit d'offrir quelques jours de vacances, non seulement pour se reposer – les soignants en ont tous besoin – , mais aussi pour prendre le temps et réparer les âmes qui ont vu beaucoup de douleurs. Parmi les modifications proposées par rapport à la première version figure le report du 31 août au 31 octobre 2020 de la date limite pour effectuer un don, ce qui nous paraît raisonnable. Il est également proposé de préciser que l'acquisition de chèques-vacances au titre de ce dispositif...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAgnès Firmin Le Bodo :

... de ceux qui nous soignent et prennent soin de nos aînés au quotidien, ces personnels qui se sont donnés sans relâche, avec énergie et dévouement, non pas comme des héros – terme qu'ils réfutent, d'ailleurs – , mais comme des professionnels engagés, volontaires, passionnés et efficaces. Le texte est donc une possibilité offerte à ceux de nos concitoyens qui veulent faire le choix de remercier les soignants en première ligne durant l'épidémie de covid-19, pour leur permettre de souffler et de prendre des vacances, pour qu'à l'engagement des uns réponde la générosité des autres. Il s'inscrit dans la continuité d'autres initiatives parlementaires, telles que celle défendue par mon collègue Paul Christophe sur le don de jours de congé aux aidants familiaux. La possibilité, qui existait déjà, de faire ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre Dharréville :

Vous voici donc de retour avec cette proposition de loi qui appelle les salariés à donner leurs jours de repos – et désormais leurs jours de travail – pour payer des chèques-vacances aux soignants. Vous nous forcez donc à vous redire que, pour nous, elle est à côté de la plaque. Elle l'est d'abord parce que la revendication des personnels hospitaliers n'est pas de toucher des chèques-vacances, et encore moins de prendre des jours de repos à d'autres actifs. Ils et elles aimeraient déjà bien pouvoir prendre les leurs et, à défaut, se les voir payer ; elle l'est ensuite parce que les applau...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre Dharréville :

Avec ce type de solutions, vous risquez de mettre tout le monde en colère : les soignants, qui attendent de l'État qu'il assume ses responsabilités, et les salariés, qui n'entendent pas être culpabilisés pour une situation qui résulte des politiques néolibérales, dans lesquelles nous sommes enfermés comme le Minotaure dans le labyrinthe de Dédale. Vous surfez sur les saines émotions et n'attaquez pas les causes. Cette proposition, qui s'apparente à un cheval de Troie, continue à dép...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBrigitte Liso :

Trois mois de crise. Trois mois de lutte acharnée contre le virus, jour et nuit. Oui, depuis le début de l'épidémie de covid-19, nos soignants ont été absolument exemplaires. En disant « les soignants », je pense à tous les Français qui se sont dédiés aux autres : les personnels soignants, ceux du secteur médico-social et les professionnels des services d'aide et d'accompagnement à domicile – tous sont au service des malades et de nos aînés, en EHPAD ou à domicile. À ces milliers de Français mobilisés en première ligne, qui nous ont t...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBrigitte Liso :

...is et non pris, en vue de leur monétisation. Celle-ci permettra de financer des chèques-vacances, au bénéfice d'agents publics et de salariés exerçant dans des structures ou des établissements publics et privés des secteurs sanitaire et médico-social. Bien entendu, il n'est aucunement question que cette initiative se substitue aux conclusions du Ségur de la santé en matière de rémunération de nos soignants et de refonte de notre système de santé. L'objet du texte est différent. Il consiste dans la création d'un outil spécifique, permettant à chaque personnel de santé d'être rétribué par une fraction de la solidarité nationale. Bien davantage qu'un coup de pouce, il s'agit d'une mesure de pouvoir d'achat supplémentaire pour des milliers de nos compatriotes, ce qui, à l'orée des vacances d'été, n'e...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBrigitte Liso :

En deux mots, le présent texte répond à la demande de nos concitoyens. Nous, législateurs, en avons été les facilitateurs. N'oublions pas trop vite l'émotion que nous avons ressentie le 14 juillet dernier, lors de l'hommage de la nation à nos soignants !

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMaxime Minot :

Ils ont été l'honneur de la nation dans une période de crise sanitaire sans précédent : il s'agit bien sûr des personnels soignants, auxquels je tiens à rendre hommage – en y associant les membres de mon groupe – pour leur courage, et, pour certains, malheureusement, pour leur sacrifice. Avec les moyens de protection parfois dérisoires dont ils disposaient, …

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMaxime Minot :

… vise à donner aux Français qui travaillent la possibilité d'exprimer toute leur reconnaissance aux personnels soignants, dont le dévouement force notre admiration, …

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMaxime Minot :

Car ce sont bien les gouvernements issus de vos rangs qui se satisfont de quelques coups de pouce salariaux – somme toute logiques, dès lors que nos soignants sont parmi les moins bien payés d'Europe – par le biais d'un Ségur de la santé qui n'a rien résolu sur le fond.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMaxime Minot :

...ée hier. Toutefois, même au sein de son périmètre restreint, le dispositif proposé est bancal, car il est trop restrictif, comme j'ai eu l'occasion de le rappeler au cours des débats. En effet, si le choix de recourir au mécanisme des chèques-vacances est cohérent avec la volonté de soutenir le secteur touristique, il risque d'être complètement en porte-à-faux avec les aspirations des personnels soignants. Et si ceux-ci souhaitaient plutôt payer les traites de leur maison ou aider leurs enfants ? C'est pourquoi le Sénat a modifié la proposition de loi afin de permettre à tout salarié souhaitant se montrer solidaire envers les personnels soignants de leur verser un don d'un montant correspondant à la rémunération d'une ou de plusieurs journées de travail. En pratique, les sommes correspondantes s...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichèle de Vaucouleurs :

Notre assemblée est sollicitée ce jour pour donner son feu vert à l'adoption d'une proposition de loi de notre collègue Christophe Blanchet, offrant aux salariés la possibilité d'offrir aux personnels soignants une somme équivalente à un ou plusieurs jours de congés sous forme de chèques-vacances. Ce texte est né d'une volonté de générosité envers le personnel soignant, dont l'engagement pour lutter contre le covid-19 a été hors du commun. Il n'a jamais eu vocation à se substituer à l'amélioration de la reconnaissance portée à ces métiers. Sur ce point, nous pouvons saluer les accords conclus à l'issu...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichèle de Vaucouleurs :

Par la présente proposition de loi, les députés cosignataires ont simplement souhaité donner au personnel soignant un surcroît de repos en leur offrant, sous forme de chèques-vacances, la possibilité de profiter davantage de leurs jours de congés, qu'ils décident de s'octroyer une visite, une sortie, un restaurant supplémentaires ou de prendre un ou plusieurs jours de vacances supplémentaires. Ils le méritent. Par-delà les applaudissements qui leurs sont destinés, nous pouvons penser, à titre individuel, que...