⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Interventions sur "vaccinale"

29 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGérard Leseul :

Si l'annonce, il y a quelques semaines, de la mise sur le marché de vaccins, laisse envisager une sortie de crise progressive dans les mois à venir, les défis à relever et les questions liées à la stratégie vaccinale n'en demeurent pas moins considérables. En débattre est essentiel. Tel était d'ailleurs l'objet de l'alinéa 12 de la proposition de résolution déposée le 12 novembre dernier par le groupe Socialistes et apparentés à l'initiative de sa présidente Valérie Rabault. Vous l'avez dit, monsieur le ministre : la stratégie de vaccination doit relever de nombreux défis – sociétaux, scientifiques, médicaux...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGérard Leseul :

Au pied levé, une mission bicamérale composée de deux députés et de deux sénatrices a vu le jour, coordonnée par son président Cédric Villani, que je salue. Elle a présenté hier un rapport d'étape, qui permet d'apprécier le long chemin restant à parcourir pour réussir la stratégie vaccinale que vous venez de présenter. Cette stratégie s'appuie sur plusieurs éléments liés à la connaissance du virus et de la maladie. Nous savons maintenant que le taux de létalité varie principalement en fonction de l'âge et qu'il atteint en moyenne 8 % pour les personnes âgées de plus de 80 ans. Dès lors, la recommandation de la HAS consistant à procéder à une vaccination progressive, par phases, en ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGérard Leseul :

La perte de confiance dans les institutions publiques est sans nul doute la raison majeure de la progression récente de la réticence vaccinale, malheureusement plus prononcée en France que dans les autres pays européens. La réussite de votre stratégie passera donc par la concertation avec tous les professionnels de santé, ainsi que par le dialogue avec les corps intermédiaires et les citoyens. Vous l'avez dit : le premier remède contre la défiance, c'est la transparence. L'indépendance des acteurs de la stratégie vaccinale à l'égard de...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGérard Leseul :

Instituez un registre public national ou européen des contrats signés. La transparence n'est pas un acte de foi, mais une exigence à appliquer concrètement, en dépassant les incantations. L'accès à l'information scientifique, médicale, pharmacologique et économique doit également être facilité. C'est d'ailleurs une recommandation forte des travaux de l'OPECST sur la stratégie vaccinale contre la covid-19. L'acceptabilité passe par l'accessibilité de l'information. Il faudra donc communiquer clairement sur les vaccins, leurs éventuels effets secondaires et les nouvelles technologies utilisées, celles des vaccins à ARN messager. Les doutes exprimés par nos concitoyens avant cette nouvelle étape sont légitimes : il est normal de s'interroger face à la nouveauté, et le doute est m...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaThomas Gassilloud :

Dans le cadre de ce débat sur la stratégie vaccinale contre le covid-19, je voudrais dire, pour commencer, que cette crise a trop souvent été l'occasion de faire un mauvais procès à nos démocraties. La propagande de certains États a pu donner le sentiment, durant un certain temps, que notre modèle et nos principes étaient peu adaptés pour faire face à la pandémie mondiale. Or c'est faux, comme on s'en aperçoit quand on prend le temps de mener une a...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaThomas Gassilloud :

… auxquels il faut ajouter 600 millions d'euros d'investissements annoncés par Sanofi. Reste que le recours au vaccin suscite chez nos concitoyens de nombreux doutes, formulés le plus souvent de bonne foi. Comme l'indique l'OPECST, dont je salue les travaux remarquables, l'hésitation vaccinale forme un continuum allant du refus pur et simple de toute vaccination à une prudence un peu plus raisonnée, fondée la plupart du temps sur un déficit d'information. Les questions de nos concitoyens sont nombreuses. Les vaccins contre le covid-19 vont-ils permettre d'éviter la transmission du virus, ou simplement l'apparition de formes graves de la maladie ? Leurs effets seront-ils durables ? Y a...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaValérie Six :

Le groupe UDI et indépendants souhaite tout d'abord saluer l'initiative du Gouvernement nous permettant de débattre de la stratégie vaccinale dans cette assemblée. Sur ces bancs, nous avons assez exprimé notre frustration de ne pouvoir discuter de la stratégie du Gouvernement contre la covid-19 et d'être astreints à d'autres débats, sans rapport direct avec la première des préoccupations de nos concitoyens. Alors que plusieurs laboratoires présentent leur vaccin, que les autorités sanitaires font leur travail de certification et que da...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaValérie Six :

...i permettant de se rendre dans les lieux de culture ou au restaurant, de retrouver, en d'autres termes, une vie normale. Notre groupe considère qu'une telle mesure serait de nature à inciter les Français à se faire vacciner et à leur faire prendre conscience du fait que la vaccination permet de se protéger soi-même, mais également de protéger autrui. La dernière condition pour que cette campagne vaccinale soit un succès, c'est la souveraineté industrielle. La destruction et la fuite à l'étranger de notre capacité de production industrielle nous handicapent encore aujourd'hui, à l'heure de lutter contre la crise sanitaire. Le vaccin du laboratoire Pfizer devant être conservé à une température de -70 °C, il nous faudra commander un certain nombre de congélateurs à très basse température, et il se p...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAdrien Quatennens :

...e à une crise sanitaire, mais les errements multiples dans la gestion de celle-ci et la perte de confiance qui en a résulté auraient dû vous amener à changer de stratégie. Nous savons que nous n'en avons pas fini avec ce virus et encore moins avec ses conséquences économiques et sociales. Or les Français ont besoin de voir le bout du tunnel. Le vaccin suscite beaucoup d'espoirs, mais la stratégie vaccinale doit être transparente ; elle doit s'adapter aux incertitudes et se combiner à une stratégie thérapeutique et préventive. La moitié des Français ne veulent pas se faire vacciner, ce qui ne signifie pas pour autant qu'ils seraient par principe anti-vaccins ou auraient succombé à des thèses complotistes : les inquiétudes existent, les doutes sont réels, ils doivent être levés. Tout est allé très v...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSylvia Pinel :

...core trop méconnues et sous-estimées – , qui vous laisse dans un état de grand épuisement et dont j'avoue n'être pas encore totalement remise. Un an, disais-je, c'est une éternité. C'est pourtant court à l'échelle de la recherche scientifique. Un an après avoir découvert ce virus, après avoir séquencé son génome, après les trois phases d'essais cliniques, voilà que nous débattons d'une stratégie vaccinale et ce, à moins d'un mois du début d'une campagne de vaccination. Le calendrier s'est accéléré à une vitesse déconcertante et, avouons-le, nul n'aurait pu imaginer que les recherches et les essais cliniques aboutiraient si vite à un résultat, même partiel. C'est peut-être ce qui explique cette contradiction, propre à la France : nous qui nourrissions de grands espoirs dans la découverte d'un vacc...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSylvia Pinel :

...pour le décliner dans les territoires, mais ils redoutent de manquer de temps pour le faire. Nous devons identifier, dès maintenant, les lieux de vaccination adaptés. Pourquoi ne pas s'appuyer sur les centres de dépistage du covid-19 dans lesquels chacun pourrait se rendre sur prescription d'un médecin généraliste ? De la même manière, les EHPAD, qui seront les premiers concernés par la campagne vaccinale, ne seront pas prêts : il faut les accompagner et les soutenir pour recenser les besoins, recueillir les consentements de manière éclairée et sécurisée, et organiser les vaccinations. Nous regrettons que les personnes âgées vivant à domicile ne soient pas concernées par la première phase de vaccination, alors qu'elles sont aussi vulnérables et potentiellement exposées, en raison notamment des no...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAndré Chassaigne :

Cette défiance est aussi le résultat d'une gestion verticale, voire infantilisante, de l'exécutif, qui a mis de côté les corps intermédiaires, les élus locaux comme le pouvoir législatif, et qui a privilégié trop longtemps la puissance de feu d'un croiseur par crainte de manger son chapeau. Plus concertée, la stratégie vaccinale, annoncée le 4 décembre par le Gouvernement, marque une nouvelle étape dans la lutte contre cette pandémie. Si ces mesures vont dans le bon sens, en permettant une priorisation des publics tout en s'appuyant sur la médecine de ville, des incertitudes demeurent sur la déclinaison concrète et opérationnelle des campagnes de vaccination, notamment sur l'organisation du transport des vaccins ou sur l...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaThomas Mesnier :

...ews et les bobards tuent. Il est légitime de nous interroger sur plusieurs aspects des vaccins développés, mais il s'agit de douter là où il faut. Nous pouvons ainsi nous interroger sur la fabrication des vaccins, leur conservation, leurs effets secondaires, la durée de l'immunité, la manière dont ils seront acheminés et les étapes de leur déploiement. Autant de questions auxquelles la stratégie vaccinale du Gouvernement doit répondre et auxquelles nous devrons répondre. Pour que la vaccination fonctionne, il faut que les Français aient confiance en elle ; c'est essentiel pour sauver des vies. Il faut que les professionnels de santé puissent disposer de toutes les informations relatives aux vaccins pour rassurer leurs patients. Nous le savons, les Français écoutent leur médecin ; ils ont confiance...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Pierre Door :

...nsuite à Charles Mérieux le développement de l'industrie du vaccin en France. Au fil des années, la vaccination est devenue un acte médical populaire. Elle doit s'appuyer avant tout sur l'éducation de la population, la compréhension des maladies infectieuses, la connaissance des vaccins et la conscience des enjeux de santé individuels et sociaux, qui constituent le socle sur lequel les politiques vaccinales réussissent. Alors que les traitements antiviraux sont au point mort, on mise à raison sur les vaccins. La course au vaccin est accélérée, grâce à l'innovation relative au génie génétique et à l'ARN messager, qu'ont choisie certaines entreprises biotechnologiques internationales. La France, absente dans cette technologie, a pâti de ce choix, comme en témoigne malheureusement le report du vaccin...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPhilippe Berta :

...ébut des années 2000, suite aux deux épidémies à coronavirus que l'on avait un peu oubliées : celle du MERS-CoV – coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient – et celle du SRAS – syndrome respiratoire aigu sévère. Les techniques de séquençage à haut débit ont vite permis d'en établir la fiche d'identité, et ce simultanément aux quatre coins du globe. Ce sont alors quelque 250 recherches vaccinales qui se sont déployées, associant toutes les stratégies possibles, du virus inactivé en passant par la protéine virale comme antigène, la plateforme virale avec gène du covid-19 intégré ou encore l'utilisation d'acides nucléiques ADN ou ARN. Si cette dernière technique a été encore peu utilisée, n'oublions pas qu'elle est quand même le résultat de plus de vingt années de recherches. Il s'agit plu...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPhilippe Berta :

Le retour à la normalité dépendra de notre capacité à vacciner pour prévenir la pathologie et limiter la propagation de l'infection. La vaccination devra se dérouler dans un climat de confiance et de transparence, dont le choix du professeur Alain Fischer, la création d'un conseil d'orientation de la stratégie vaccinale et la publication hebdomadaire d'éventuels effets indésirables par les centres de pharmacovigilance régionaux seront les gages. La stratégie exposée aujourd'hui par le Premier ministre en assurera le bon déroulement. La définition de publics prioritaires et d'un calendrier en plusieurs étapes permettront d'atteindre les trois objectifs que nous devons nous fixer : réduire les formes graves et la ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaOlivier Becht :

Nous sommes réunis pour débattre de la stratégie sanitaire, et plus particulièrement de la stratégie vaccinale. Le vaccin constitue évidemment un espoir important, après une année 2020 entièrement sinistrée par la covid-19. Néanmoins, nous le savons tous, son succès suppose que soient réunies cinq conditions. La première est de vacciner environ 60 % des Français : nous les invitons bien sûr à s'y prêter. La deuxième est que le vaccin ait une efficacité durable, supérieure à quelques mois. La troisième est...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Hugues Ratenon :

... relatives à un sujet aussi sensible, qui concerne la santé des gens. Comme beaucoup, j'écoute, je lis, j'analyse les différents avis pour me faire une opinion ; j'en arrive à me poser certaines questions et, en tant que parlementaire, à interroger le Gouvernement. En juin 2018, la Haute Autorité de santé a publié une fiche détaillant les pré-requis nécessaires à l'élaboration de recommandations vaccinales, au nombre desquels une bonne compréhension de la maladie infectieuse et de ses caractéristiques épidémiologiques, et la présence de preuves suffisantes de l'efficacité du vaccin et de sa tolérance, notamment grâce aux données sur la réponse immunitaire mesurée suite à la vaccination. Celles-ci sont généralement obtenues lors du développement clinique du vaccin et conduisent ensuite à la délivra...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFadila Khattabi :

...insister sur le rôle que nous devrons jouer dans les prochains mois ; en premier lieu, la commission des affaires sociales a pleine compétence pour suivre le déploiement de notre politique de vaccination. C'est la raison pour laquelle, en tant que présidente de la commission, j'ai décidé de saisir l'Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques sur la question de notre stratégie vaccinale. Cette démarche permettra aux parlementaires d'être éclairés sur les enjeux scientifiques complexes de la vaccination. L'Office a d'ailleurs rendu hier ses premières conclusions ; elles sont encourageantes, mais surtout éclairantes sur les conditions de réussite de notre stratégie. L'adhésion au vaccin est fondamentale. Notre stratégie doit donc notamment s'appuyer sur une bonne coordination des ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBernard Perrut :

...toutes les polémiques. Face à la défiance, la seule bonne réponse est d'expliquer et de rassurer. Le risque d'effets secondaires bénins, plus fréquents qu'habituellement, doit absolument être bien expliqué aux personnes recevant le vaccin ; on risquerait, sinon, qu'une partie d'entre eux ne reçoivent pas la seconde injection. Dans ce cadre, comment seront organisées les consultations médicales prévaccinales ? Nos médecins pourront-ils faire face à toutes ces consultations ? La Haute Autorité de santé va-t-elle émettre des recommandations quant aux incompatibilités pour certains patients ou résidents selon leur état de santé ? Il est indispensable de mettre en place une politique extrêmement volontariste pour vacciner dans un premier temps une grande majorité des personnes à risque et le personnel ...