⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Les derniers commentaires sur Modernisation du système de santé – profession de physicien médical et qualifications professionnelles dans le domaine de la santé – fonctionnement des ordres des professions de santéLes derniers commentaires en RSS

19 commentaires

Suite aux propos de Delphine Bagarry le 19/07/2017, Castel a dit le 27/10/2018 :

Avatar par défaut

Pourquoi tant d'acharnement contre un système de santé qui il à 25 ans était une référence mondiale et qui depuis les les mesures catastrophiques de Mme Bachelot et ses prédecesseurs n'attire plys personne. Arretez de tout détruire

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Delphine Bagarry le 19/07/2017, PAMPLEMOUSSE33 (citoyen) a dit le 11/06/2018 :

Avatar par défaut

vous détricotez les professions de santé, et vous allez faire perdre en lisibilité l'offre de soin pour les patients.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Julien Borowczyk le 19/07/2017, Gilbert GAUDON a dit le 29/12/2017 :

Avatar par défaut

Les hôpitaux publics accueillent des patients de toutes les couches sociales, notamment les plus modestes. J'avoue que le fait que certains médecins y exerçant pratiques des dépassements d'honoraire me choque. Ils y a certainement d'autres moyens de les empêcher de filer vers le privé.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Julien Borowczyk le 19/07/2017, pierre bruyas (retraité) a dit le 06/10/2017 :

Avatar par défaut

Etonnant.. de penser que les dépassements d'honoraires, vont renforcer le système de santé publique

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos d'Agnès Buzyn le 19/07/2017, Laïc1 a dit le 21/07/2017 :

Avatar par défaut

77 ans c'est vraiment trop âgé, mettez le maximum à 65 ans, ce serait plus objectif.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Caroline Fiat le 19/07/2017, Laïc1 a dit le 21/07/2017 :

Avatar par défaut

"Lors du procès, nous avons appris que le Conseil avait été saisi de pas moins de dix plaintes et signalements entre 1985 et 2005 sans qu'aucune suite ne soit donnée. Voilà ce qui arrive lorsque l'on abandonne à une profession le soin de faire sa justice elle-même. " C'est fou de lire ça.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jean-Hugues Ratenon le 19/07/2017, Laïc1 a dit le 21/07/2017 :

Avatar par défaut

"Le Conseil national de l'Ordre des médecins, créé en 1940, répond à une logique corporative qui correspond à une société traditionaliste. L'imposition progressive par la loi de cette logique à toutes les professions de santé est antirépublicaine. Pourquoi des professions devraient-elles avoir le...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Stéphane Viry le 19/07/2017, Laïc1 a dit le 21/07/2017 :

Avatar par défaut

"La question des soins est essentielle. En effet, les formations dispensées dans certains pays ne sont pas aussi poussées que dans le nôtre." Tout est bon pour maintenir le numerus clausus, de vrais cours de sophisme.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jean-Pierre Door le 19/07/2017, Laïc1 a dit le 21/07/2017 :

Avatar par défaut

M. Door qui soutient le PC, on vient bien où la défense des intérêts catégoriels, et pour tout dire mesquins, mène.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos d'Agnès Buzyn le 19/07/2017, Laïc1 a dit le 21/07/2017 :

Avatar par défaut

Je connais une médecin : elle n'a pas de secrétaire, plutôt que d'embaucher, elle préfère interrompre la consultation pour répondre elle-même au téléphone et prendre le rendez-vous, et elle le fait très fréquemment pendant la séance. Elle pourrait embaucher une secrétaire, ce serait civique d'emb...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos d'Agnès Buzyn le 19/07/2017, Laïc1 a dit le 21/07/2017 :

Avatar par défaut

"en effet, l'accès partiel dont nous parlons aujourd'hui concerne exclusivement les professions paramédicales." Les médecins quant à eux résistent jusqu'au bout. Entre la santé et l'argent, leur choix est vite fait.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos d'Agnès Firmin Le Bodo le 19/07/2017, Laïc1 a dit le 21/07/2017 :

Avatar par défaut

" Il mettrait peut-être aussi parfois en péril la sécurité des patients." Pour l'instant c'est surtout le numerus clausus, en limitant drastiquement les médecins et l'offre médicale pour les Français, notamment dans les campagnes, qui met en péril la sécurité des patients.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos d'Agnès Firmin Le Bodo le 19/07/2017, Laïc1 a dit le 21/07/2017 :

Avatar par défaut

"Je ne crois pas que les professionnels de santé soient vaniteux au point de penser qu'en France, nous ferions mieux que les autres. " Vaniteux, non, mais intéressés par leurs avantages financiers, tout à fait.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jean-Pierre Door le 19/07/2017, Laïc1 a dit le 21/07/2017 :

Avatar par défaut

Non, il est nettement meilleur, étant débarrassé des crispations de classe qui empêchent d'étudier sereinement.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jean-Paul Dufrègne le 19/07/2017, Laïc1 a dit le 21/07/2017 :

Avatar par défaut

"Au-delà des mots, l'urgence est criante pour l'hôpital et le système de santé de ce pays, qui ne sont plus à la hauteur de ce qu'ils furent auparavant. Il faudrait une vraie politique ambitieuse à ce sujet, mais c'est vrai qu'il faudrait augmenter les impôts, alors, entre l'argent de Cupidor et ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos d'Olivier Véran le 19/07/2017, Laïc1 a dit le 21/07/2017 :

Avatar par défaut

"Les 3 500 orthophonistes formés à l'étranger qui exercent en France représentent quant à eux 15 % de la masse salariale, mais 95 % d'entre eux sont des Françaises et des Français partis se former à l'étranger, notamment en Belgique et en Roumanie." Une honte absolue pour la France.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Delphine Bagarry le 19/07/2017, Laïc1 a dit le 21/07/2017 :

Avatar par défaut

C'est vrai qu'il y a de très bonnes écoles en Belgique, Suisse, Roumanie, remplies d'étudiants français qui ont dû fuir le numerus clausus, comme d'autres fuiraient un régime d'oppression politique qui les empêcheraient d'étudier et de travailler dans leur pays. Et après ils nous reviennent très ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires