⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Interventions sur "coopération"

5 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Paul Lecoq :

...n dispositif original, pourquoi ne pas avoir poussé l'originalité jusqu'au bout ? Mais le manque le plus criant de l'accord est l'absence d'échanges d'informations automatisées en matière de fiscalité. Dans le cadre international que nous connaissons en matière fiscale, la France et la Suisse sont toutes deux parties prenantes à la fameuse évolution que proposent les travaux de l'Organisation de coopération et de développement économiques – OCDE – sur le BEPS, acronyme anglais désignant l'érosion de la base d'imposition et le transfert de bénéfices. Le BEPS est la référence mondiale en matière de lutte contre l'érosion fiscale, qui, rappelons-le, désigne les stratégies d'optimisation sauvage de la fiscalité par des entreprises qui exploitent les failles légales mais immorales d'un système incomplet...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaOlga Givernet :

...s concerne tous les frontaliers franco-suisses. C'est bien d'économie locale que nous parlons, d'emplois qui font vivre des familles et permettent à toute une région de prospérer. L'accord dont il est question met fin à une incertitude fiscale. De fait, l'instabilité induite par les règles floues de la convention de 1949 menaçait le développement de l'aéroport. La dynamique d'accroissement de la coopération franco-suisse en matière de droit fiscal et douanier se traduit aujourd'hui par un compromis entre les fiscalités des deux pays, qui offre une sécurité juridique renforcée. Cet accord est donc une garantie pour l'avenir. Il recueille un consensus, ce qui n'était pas évident, entre nos deux États. En effet, comme vous avez pu le relever, nous ne partageons pas nécessairement la même philosophie e...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaOlivier Becht :

...es, qui fonde le Conseil de l'Europe, dont le siège est installé à Strasbourg, et la convention de Berne, relative à la construction et à l'exploitation d'un aéroport international dans le sud de l'Alsace entre Mulhouse et Bâle, situé en grande partie sur le territoire de la commune de Blotzheim. La convention de Berne est exemplaire à plusieurs titres. C'est d'abord une belle illustration de la coopération entre la France et la Suisse autour d'intérêts objectifs de développement d'une même zone, celle du Rhin supérieur, en la dotant d'infrastructures communes. C'est aussi la naissance d'un compromis subtil entre nos deux nations : la France apporte le terrain, la Suisse apporte l'argent nécessaire pour construire les aérogares, les parkings et les pistes. Ce compromis aboutit à un système unique, ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarion Lenne :

...ue politiques, ainsi que les citoyens frontaliers. Pour que l'accord entre en vigueur le 1er janvier 2018, la représentation nationale doit ratifier le texte avant la fin de l'année. Ainsi, pour une bonne entente avec la Suisse – dont l'Assemblée fédérale vient d'élire le nouveau président, Alain Berset, que je félicite – , finissons-en avec le contentieux fiscal et poursuivons sereinement notre coopération transfrontalière !

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJoachim Son-Forget :

Madame la présidente, monsieur le secrétaire d'État, madame la présidente de la commission, monsieur le rapporteur, mes chers collègues, la représentation nationale est invitée à se prononcer sur un accord fiscal binational unique en son genre. En effet, comme l'a rappelé M. le rapporteur, le cas de l'aéroport de Bâle-Mulhouse est sans équivalent historique en matière de coopération internationale. Cette spécificité, consubstantielle au contexte de sa création il y a plus de soixante-dix ans, ainsi qu'à sa localisation sur le territoire français en dépit de son statut franco-suisse, a naturellement donné lieu à certaines distorsions du droit fiscal. Celles-ci ont alimenté une incertitude juridique préjudiciable aux États et aux acteurs concernés, incertitude que cet accord ...