⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Interventions sur "nationale"

15 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRichard Ferrand :

…le Président de la République a réservé à la représentation nationale sa première grande expression politique depuis son élection, dans le droit fil de la Ve République. C'est pour nous, parlementaires, une véritable marque de respect.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRichard Ferrand :

Le Premier ministre a montré qu'il partageait ce diagnostic. C'est pourquoi il nous appartient ici de développer nos principes d'action, de construire et de faire vivre une manière plus efficace de travailler, ici même, à l'Assemblée nationale. Nous devons d'abord et avant tout rétablir le lien avec nos concitoyens, qui nous ont donné un mandat de confiance et d'exigence, et renforcer l'efficacité de l'action publique pour obtenir enfin les résultats que les Français appellent de leurs voeux. C'est cette efficacité qui nous incombe.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRichard Ferrand :

…et par une Sécurité sociale à nouveau viable, en faisant de la prévention un pivot de la stratégie nationale de santé ; libérer les médecins des charges administratives, construire avec eux un parcours de soins qui garantisse un égal accès à tous, notamment en luttant contre les déserts médicaux et le renoncement à se soigner.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRichard Ferrand :

...au contrôle et à l'évaluation des politiques publiques. Cette démarche est fondatrice pour garantir un effet réel à notre action et éviter la prolifération des textes. La proposition du Président de la République de réduire d'un tiers le nombre des membres des trois assemblées constitutionnelles s'inscrit également dans cette logique, et l'enjeu est bien de rehausser le rôle de la représentation nationale. D'autres mesures ont été avancées, mais ces propositions, du fait de l'intérêt qu'elles présentent, devront être étudiées avec une attention particulière. Nous accomplirons ce travail, mais sans nous limiter à cela, car l'imagination aussi a sa place ici, à l'Assemblée nationale !

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRichard Ferrand :

...ntielles. Avec ses annexes, et notamment le rapport annuel de performance, nous nous efforcerons de mesurer précisément la performance des dépenses publiques, en évaluant l'utilisation des crédits budgétaires au regard des objectifs fixés. Nous mènerons ensuite le débat d'orientation des finances publiques au cours duquel votre gouvernement nous présentera un rapport sur l'évolution de l'économie nationale et sur les orientations des finances publiques. Cela nous permettra de préciser la stratégie du Gouvernement en matière de réduction des dépenses et de préparer l'examen du projet de loi de finances à l'automne. Enfin, nous inscrirons cette volonté de rétablissement de la situation financière française dans le long terme, avec une loi de programmation des finances publiques. Pour assurer la sécu...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRichard Ferrand :

...'apprentissage et redonner du pouvoir d'achat aux salariés en baissant les cotisations. Ces mesures devront être portées par le projet de loi à venir au printemps 2018. Un autre message clair que nous pouvons tirer, et que nous devons entendre, des récentes élections est celui de l'existence d'une fracture entre les territoires. Ne faisons pas abstraction de ces inégalités qui minent la cohésion nationale. Les politiques du logement, de la ville et de l'aménagement des territoires doivent obtenir des résultats tangibles, qui démontrent à nos concitoyens qu'aucun territoire de la République n'est délaissé. Nous devons discuter davantage avec nos collectivités, dans une logique concertée, et leur permettre d'expérimenter ; nous devons comprendre les spécificités de chacune d'entre elles. La conféren...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristian Jacob :

...nvitons, là aussi, à y réfléchir à deux fois. La supprimer pour 80 % des foyers fiscaux, c'est affaiblir le lien citoyen et fiscal entre nos compatriotes et leur commune. C'est créer les conditions d'un transfert de charges vers les contribuables propriétaires de leur bien et, inévitablement, favoriser un nouvel envol des taxes foncières. Alors que les maires viennent d'être exclus de l'Assemblée nationale, j'espère qu'il restera, dans cette maison, des défenseurs des communes.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristian Jacob :

Monsieur le Premier ministre, combattre nos soldats, combattre l'armée française, c'est décider de s'exclure définitivement de la communauté nationale. Nous demandons l'expulsion automatique des étrangers présents en France qui entretiennent des liens avec des mouvances terroristes.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristian Jacob :

Votre ministre de l'éducation nationale a donné des signes positifs depuis quelques semaines, en rompant avec l'idéologie de Mme Vallaud-Belkacem, notamment sur les classes bilangues, sur l'enseignement des langues anciennes, sur le maintien des internats d'excellence, sur l'assouplissement des rythmes scolaires. Mais il manque encore le courage qui consisterait à s'assigner une grande ambition pour l'apprentissage – je vous ai entend...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarc Fesneau :

Nous avons, parallèlement, besoin de redonner à chaque territoire sa fierté en lui donnant un rôle, j'allais dire une vocation, dans la production de richesses nationales. L'identité d'un territoire tient en effet à son identité économique, aux savoir-faire de ses ouvriers, de tous ses salariés et de tous ses entrepreneurs. Les potentialités offertes par les technologies du futur, par les défis énergétiques et alimentaires ainsi que par l'émergence d'une nouvelle économie sont autant d'opportunités à saisir pour peu que nous ayons une véritable stratégie économiq...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaStéphane Demilly :

...rté de penser et de dire nous fera porter un regard critique sur votre souhait de réformer le droit du travail par ordonnances. Si nous pensons, nous aussi, que le droit du travail doit être simplifié rapidement et que les accords d'entreprise devraient être renforcés et la place des branches redéfinie, il nous semble néanmoins difficilement acceptable que cela se fasse sans que la représentation nationale puisse en débattre sereinement. C'est pourquoi nous vous demandons d'associer les différents groupes parlementaires à l'élaboration des ordonnances.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaStéphane Demilly :

Écoutons ce coup de colère et n'oublions pas, comme le rappelait Francisco de Goya, que le sommeil de la raison engendre des monstres ! Et comme dénoncer sans proposer est sans intérêt, nous vous soumettons une idée simple : la création d'une Agence nationale de la rénovation rurale, afin de prendre à bras-le-corps le problème !

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

À Sieyès, nous prendrons la volonté de faire que le tiers état soit toute l'assemblée nationale. D'une façon ou d'une autre, nous en sommes l'avant-poste. À Mirabeau, nous emprunterons l'idée qu'étant ici par la volonté du peuple, les gens que l'on croise dans les gares et « qui ne sont rien » ont une réplique que j'aimerais, monsieur le Premier ministre, que vous acceptiez de faire connaître à monsieur le Président de la République. Les « riens » lui disent : « Nous ne sommes peut-être rie...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSébastien Jumel :

... – le CETA –, qui seront aussi destructeurs pour les paysans que pour notre environnement. Nous voulons vous parler de la pêche artisanale, ignorée des pouvoirs publics, de l'absence totale de planification des usages de l'espace maritime qui la menace. Nous voulons vous parler des ports français, dont celui du Havre, que vous connaissez bien, monsieur le Premier ministre. Faute d'une stratégie nationale et d'investissements de l'État, ces ports doivent attendre, désarmés, que les places portuaires du Nord de l'Europe, bénéficiant des aménagements de l'axe Seine-Escaut, leur taillent des digues. Nous voulons vous parler des services publics de proximité, qui, dans les campagnes ou dans les villes, tombent comme à Gravelotte, et pour lesquels l'objectif de diminution de 3 % de la dépense publique...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJacques Bompard :

..., qui effraient tellement la gauche ; liberté financière, enfin, en préférant la fin réelle des 35 heures aux sempiternelles négociations avec des partenaires sociaux, qui représentent souvent davantage la technocratie que la France au travail. Enfin, les familles de France réclament que l'État les laisse tranquilles, souveraines en leur foyer, loin des desiderata des lobbies, des instances supranationales et des expériences pseudo-scientifiques. Ce désir de tranquillité est lié à un besoin de sécurité. Sécurité dans nos rues, en combattant l'explosion des viols, des violences aux personnes et de l'ensauvagement des rapports sociaux. Sécurité en rétablissant l'autorité de la loi par l'application des peines, l'incarcération des condamnés et le retour à l'ordre. Nous devons cette prise de conscien...