⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Interventions sur "voulons"

7 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRichard Ferrand :

... élargira l'accès aux fonctions électives. Mais le renouvellement n'est pas une finalité en soi. L'enjeu est de répondre à la demande des Français d'une transformation tangible de notre modèle. Et cette mission, c'est sans attendre que nous devons commencer à la remplir. C'est ainsi que s'ouvre aujourd'hui une session extraordinaire dont l'ordre du jour témoigne à la fois des changements que nous voulons opérer et de notre volonté de réaliser dès à présent les projets qui ont été portés par le Président de la République et déclinés par le Premier ministre dans son programme du gouvernement. Il s'agit tout d'abord de restaurer la confiance. Monsieur le Premier ministre, vous en avez fait l'un des maîtres mots de votre discours, et nous vous accompagnerons dans cette démarche. La réforme de la jus...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRichard Ferrand :

Notre espérance n'est pas celle d'un long fleuve tranquille ; notre espérance rejoint celle des explorateurs d'un nouveau monde, que nous voulons conquérir et aborder au service de notre pays.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristian Jacob :

...taire, c'est nous respecter nous-mêmes ainsi que les Français que nous représentons : cette maison est en effet celle de la nation. Elle est la nôtre et sera ce que nous en ferons. Si, comme moi, vous considérez que la séparation des pouvoirs a encore un sens et que la souveraineté parlementaire est un acquis non négociable de la Révolution française, c'est à nous, députés, de décider ce que nous voulons qu'elle incarne. Je vous le dis solennellement : nous ne serons pas d'une aventure législative qui affaiblirait le Parlement et priverait les parlementaires des droits d'exercer librement leur mandat. Si la loi de moralisation de la vie publique doit constituer le premier épisode de cette aventure, nous dirons non, comme le Tiers état a dit non au Roi !

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaOlivier Faure :

...est, c'est de laisser penser qu'il n'y a plus qu'une seule réponse possible, celle d'une nouvelle pensée unique. Le compromis est la rencontre de points de vue différents, opposés, qui s'accordent sur une réponse provisoire tenant compte d'une situation, d'un rapport de forces, des nécessités ou de la réalité. Cette majorité affiche sa volonté de participer au renouveau de la vie politique ; nous voulons en accepter le présage et ne pas condamner par principe, par réflexe ou par sectarisme. Nous jugerons en retour et sur pièces la volonté d'en finir avec les majorités caporalisées et les débats verrouillés. Nous verrons alors si vos proclamations sont effectives ou si elles ne sont que la traduction moderne d'une langue morte. C'est la raison pour laquelle le groupe Nouvelle Gauche a choisi de s'...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

Nous serons le seul groupe dont aucun des membres ne votera ce soutien, je veux le souligner. Mais nous ne voulons pas être seulement votre opposition, nous nous présentons comme l'alternative au monde que vous représentez. Il faut qu'il y en ait une, car le sol se dérobera bientôt sous vos pieds. Dans un pays de longue tradition démocratique et dans une nation aussi politique que la France, quand 55 % du peuple fait la grève du vote pour les élections législatives – et ceci nous concerne nous aussi –, agir ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSébastien Jumel :

...on de crise économique, politique, sociale que nous connaissons, liquider une partie des droits des salariés, sans véritable débat, sans possibilité d'amendements, par ordonnances, est donc une folie. Je doute d'ailleurs, monsieur le Premier ministre, qu'au fond de vous-même cette méthode, que vous subissez plus que vous ne la choisissez, vous fasse rêver. Au contraire, dans cette enceinte, nous voulons, nous, donner à voir, à entendre le pays réel, ce qu'il vit, ce qu'il souffre, ce qu'il rêve, ce qu'il espère, une réalité amplifiée, quoique singulière, dans les outre-mer. Lors des assises de l'outre-mer, nous demanderons d'ailleurs pour ces territoires la justice sociale, la reconnaissance des spécificités et le respect des identités. Monsieur le Premier ministre, vous nous accuserez peut-êtr...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSébastien Jumel :

Nous voulons enfin vous parler de l'hôpital, dont la présence sur le territoire se réduit par pans entiers. Dans le même temps, la population vieillit et les besoins de santé de proximité s'accroissent. Pourtant, les agences régionales de santé, poursuivant dans la tarification à l'activité, continuent de serrer la vis et de fermer des hôpitaux de proximité. Dans ce contexte, nous voulons vous parler du désa...