⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Les derniers commentaires sur Lutte contre marchands de sommeilLes derniers commentaires en RSS

17 commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, Meduse (BAILLEUR) a dit le 05/07/2018 :

Avatar par défaut

Monsieur le ministre vous allez créer un statu 'un agent des collectivités publique assermenter' dont le rapport fera force de loi et annulera les rapports d huissiers cela me rappelle l'union soviétique ou l'on nommait des commissaires gens du parti (mairie pour notre cas) pour contrôler je sui...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, chauvin a dit le 11/06/2018 :

Avatar par défaut

Bonjour Lambda, Si votre logement a été décrété indécent, vous envoyez un RAR au bailleur pour lui demander de le mettre en conformité. S'il ne réagit pas vous pouvez le demander via les tribunaux (même si vous êtes au RSA grâce à l 'aide juridictionnelle). En revanche la réglementation exigean...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, Elgde a dit le 10/06/2018 :

Avatar par défaut

Le geste du bailleur qui dépose la benne avec les détritus des locataires est puni de 750 €.... Et quand mes locataires pas du tout indélicats bien sûr des braves personnes bien protégés surtout ont transformé mon terrain en déchetterie le jour de leur départ au lieu d'y aller à la déchetterie! E...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, Elgde a dit le 10/06/2018 :

Avatar par défaut

Je réponds à Patrick D : en effet c'est faux les garanties pour les bailleurs ce sont des lois qui portent le nom des ministres et pas du tout des garanties... Des pièges pour ceux qui ne prennent pas le temps de les étudier et des ministres qui sont bien loin de la réalité...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, Elgde a dit le 10/06/2018 :

Avatar par défaut

Vous comprendrez que si il a des pénuries de logements pour les locataires c'est que le problème ne se limite pas aux marchands de sommeil. Parce que commencer par avoir des impayés, entamer une longue procédure d'expulsion qui engage des frais, plus des réparations pour dégradations en toute imp...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, Patrick D a dit le 09/06/2018 :

Avatar par défaut

Je suis un bailleur et je voudrai répondre à Lambda : J'ai le sentiment que vous êtes un locataire honnête comme je suis un bailleur honnête. Vous n'arrivez pas à vous loger sauf dans des logements dégradés, dans des logements bruyants, vos voisins vous gênent et vous devez vous demander pourquoi...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, lambda a dit le 08/06/2018 :

Avatar par défaut

Pour équilibrer les commentaires : voilà le point de vue d’un pauvre au RSA* faisant les frais à la fois du m’enfoutisme de l’état à la fois vis-à-vis des infractions des locataires que des propriétaires. Comme l’état tolère que des locataires « insolvables » ne payent pas leur loyer, et qu’il f...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, PAQUEREAU Armand a dit le 08/06/2018 :

Avatar par défaut

Monsieur le Ministre, Vous avez le regard figé sur les "marchands de sommeil", mais vous le détournez pour ne pas voir les locataires indélicats, voire indignes. Pourquoi croyez-vous que la vacance des logements, qui dépasse les 8% ait augmenté de 42% entre 2004 et 2014 ? tout simplement parce q...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, chauvin a dit le 08/06/2018 :

Avatar par défaut

Pour illustrer le "ras-le-bol" des bailleurs (mais aussi de la population!) vis à vis de ces locataires "indélicats" http://www.charentelibre.fr/2018/06/07/un-proprietaire-se-venge-de-ses-anciens-locataires-a-sa-maniere-video,3265172.php

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, christine P a dit le 08/06/2018 :

Avatar par défaut

Vous avez fait de la lutte contre les marchands de sommeil une priorité nationale ! Parce qu’il faut protéger les plus démunis contre les "nantis", Parce que les uns sont solvables et les autres non, Vous avez décidé de faire la guerre aux bailleurs de logements indécents, Au nom de la lutte ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, geborg a dit le 07/06/2018 :

Avatar par défaut

En Charente les administrations soutiennes les mauvais locataires et enfonce les bailleurs pour ma part à causes de nombreux déboires avec des locataires au RSA j' ais tout perdu et plus ' aissaye de m' en sortir plus ont m' enterre j' avais réussi à vendre ma résidence principal estimée à 105000...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, Elisabeth thomazeau a dit le 07/06/2018 :

Avatar par défaut

il faut être fou aujourd'hui pour exercer le métier de bailleur dernière expulsion en date septembre 2016 ... 13000 € loyers impayés et 26000 € de travaux TOUT VA BIEN, mes locataires ont été rapidement pris en charge par les services sociaux et relogés !!! Monsieur a un emploi mais je reverrai ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, Patrick D a dit le 07/06/2018 :

Avatar par défaut

Beaucoup de bailleurs subissent les méfaits de locataires voyous qui agissent en toute impunité et avec l'accord, voire l'approbation tacite, de l'administration et de ses lois injustes. Pour certains et après une vie de privation, c'est la ruine. Mais pour tous c'est l'écœurement et l'abandon. T...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, Patrick D a dit le 07/06/2018 :

Avatar par défaut

Bientôt le problème ne sera plus de savoir comment mieux protéger les locataires, mais de trouver des bailleurs assez fous pour continuer à louer des logements !

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, chauvin a dit le 07/06/2018 :

Avatar par défaut

Lutte contre l'habitat indigne: cf l'étude documentée de 60 pages rédigée par le collectif SOS Propriétaires bailleurs 16, démontrant les imperfections de la réglementation.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques Mézard le 08/03/2018, chauvin a dit le 07/06/2018 :

Avatar par défaut

Mr Mézard, Que proposez-vous dans ce projet de loi pour responsabiliser les locataires indélicats? Quelques exemples: Que proposez-vous pour les bailleurs dont les locataires partent à la "cloche de bois" et qui ne peuvent récupérer leur logement qu'après de longs mois et une décision du Tribun...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires