⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Interventions sur "vérité"

7 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Larive :

...'apprentissage du discernement sont objectivement les meilleures garanties de réussite dans la lutte contre les fausses nouvelles. Voilà ce sur quoi notre Parlement doit se concentrer, plutôt que de chercher à tout prix à légiférer pour trier les bonnes informations et les mauvaises, ce qui constitue une insulte de plus faite à l'intelligence et s'apparente à la mise en place d'un ministère de la vérité.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

...inguer une information vraie d'une fausse, c'est une affaire entendue, et de longue date. Dans le domaine des réalités matérielles, la dispute à ce sujet s'appelle la science ; dans le domaine des choses auxquelles on peut croire ou ne pas croire, cela s'appelle la philosophie ; et dans le domaine de ce qu'il est bon de faire ou de ne pas faire dans la société, cela s'appelle la politique. Toute vérité ne jaillira jamais que d'une dispute. C'est la dispute qui fait apparaître les possibles du réel et, à la fin, il faut bien que l'être humain tranche. En matière de science, où les choses peuvent paraître plus rigides, n'est vraie qu'une chose dont on peut démontrer le contraire : cela paraît incroyable mais c'est comme cela. C'est pourquoi la science ne se ferme jamais. Si nous vous suivons dan...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

Mon collègue vous a dit, il y a un instant, ce par quoi je vais conclure, que si l'art aussi concourt à la vérité et s'il peut être un message – on ne s'en prive pas dans les visuels qui circulent sur internet – , alors notre méfiance doit être portée à son comble. Imaginez-vous, nous allons confier à une machine le soin de savoir si le tableau de Gustave Courbet, L'origine du monde, est un tableau ou une information pornographique. Facebook a déjà tranché : c'est une information pornographique ! Voilà à quo...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGuillaume Vuilletet :

Avant de répondre à notre collègue Larive, j'ai écouté avec beaucoup d'attention, comme toujours d'ailleurs, ce qu'a dit notre collègue Mélenchon. Il y a une différence entre encadrer ce qui peut être défini comme faux, de nature à troubler l'institution, et dire la vérité. Décrire ce qui est faux n'est pas symétrique à dire la vérité. C'est justement là où la pensée peut donner de la force à la dispute et à l'interprétation. De la même façon, confier au juge des référés, et donc au juge de l'évidence, le soin de dire ce qui est faux, ce n'est pas créer un ministère de la vérité. Il ne faut pas non plus faire d'amalgame, en une sorte de résumé assez pauvre sur le ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGuillaume Vuilletet :

J'ai bien écouté notre collègue Larive. Les motions de rejet nous donnent du temps de parole, et il est bien normal de les utiliser, mais tout ce que vous avez dit, cher collègue, renforce plutôt l'idée qu'il faut débattre. Vous avez cité Timisoara, caractérisé par une information diffusée de façon massive par des médias identifiés ; quand la vérité est apparue, il a été assez simple de revenir sur cette information fausse. Aujourd'hui, c'est beaucoup plus compliqué, et c'est pour cela que nous devons examiner cette proposition de loi. La logique des médias, de ceux qui diffusent l'information a totalement changé. Que l'on soit d'accord ou pas avec les solutions et les dispositions que nous proposons, la façon dont notre univers information...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaConstance Le Grip :

...n et qu'elle s'était même beaucoup interrogée sur l'opportunité de déposer un amendement de rectification, que je n'ai toujours pas vu à cette heure. Il me semble qu'il y a là le germe pernicieux de toute la difficulté de l'exercice auquel vous vous livrez. J'aurai l'occasion de revenir sur d'autres sujets mais, encore une fois, ne serait-ce qu'en raison de cette volonté de définir ce qu'est une vérité vraie par rapport à une vérité qui ne serait pas vraie, pas tout à fait fausse ou moins vraie, si l'on suit les explications un peu tortueuses qui viennent d'être apportées, nous voterons pour la motion de rejet.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre-Yves Bournazel :

Nous allons voter contre cette motion de rejet préalable. J'ai écouté notre collègue Larive défendre ses arguments mais, justement, comme l'a dit le président Mélenchon tout à l'heure, de la dispute peut jaillir la vérité ! Échangeons, débattons, allons jusqu'à la dispute, confrontons nos opinions sur ce texte ; allons à l'essentiel et dans le vif du sujet ! J'attends maintenant que nous puissions débattre et défendre nos amendements pour améliorer ce texte.