⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Interventions sur "chargé des relations"

15 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristian Jacob :

À ma connaissance, sauf information contraire, il n'a pas reçu, lui non plus, de réponse. Le Premier ministre doit formellement nous répondre et expliquer pourquoi il ne souhaite pas un débat et, s'il en souhaite un, de quelle manière il compte l'organiser. Je m'adresse à vous, madame la garde des sceaux, puisque le secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement passe son temps dans les couloirs de l'Assemblée et refuse de venir dans l'hémicycle, ce qui est invraisemblable.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristian Jacob :

Voilà trois jours que le secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement passe son temps entre la buvette et la salle des Quatre colonnes, tout en refusant de mettre les pieds dans l'hémicycle. De quoi a-t-il peur, ou honte ? Quel est le problème ?

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristian Jacob :

Nous nous demandons bien pourquoi il passe ses week-ends ici, entre la salle des Quatre colonnes et la buvette ! Nous sommes en droit de demander au secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement, car c'est sa responsabilité, d'être dans l'hémicycle, au banc du Gouvernement. L'Assemblée nationale n'est pas un club de vacances.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre Dharréville :

...s pas entendus. La situation est bloquée. Nous avons écrit, comme d'autres groupes, au Premier ministre pour lui demander de venir. Nous ne savons ce qu'il en sera, de quelle manière il pense pouvoir échanger avec nous à propos de cette crise profonde. Nous avons aperçu M. Castaner dans les couloirs, ce qui est étonnant. Sans doute n'est-il pas ici au titre de ses fonctions de secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement, mais de chef de parti. Il est surprenant, en tout cas, de le voir évoluer dans nos locaux, sans venir discuter avec nous et répondre à nos questions. Peut-être aimez-vous qu'un plan se déroule sans accroc, mais il est à présent trop tard. Rien ne se passe comme prévu et nous devons, avec lucidité, en tirer les conséquences. Il est évident que nous ne terminerons pas ce texte c...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAlexis Corbière :

Votre réaction en dit long sur le fossé qui nous sépare ! Je vous poserai une question : M. Castaner est-il le secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement ou celui chargé des relations avec la buvette ?

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAlexis Corbière :

Je le dis au nom de mon groupe : nous ne reprendrons pas les travaux tant que l'exécutif n'aura pas répondu à la lettre que nous lui avons adressée. Nous n'accepterons pas que le secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement, alors que le Parlement est bloqué depuis trois jours, déambule à cinquante mètres d'ici sans vouloir entrer dans cet hémicycle.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaCharles de la Verpillière :

M. Castaner, enfin, devrait être là en tant que ministre chargé des relations avec le Parlement et, au moins, en tant que…

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre-Henri Dumont :

Deuxième pilier : l'Assemblée et le parti – qui, en réalité, ne font qu'un sous l'égide d'un seul homme : M. Castaner, délégué général du parti La République en marche et secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre-Henri Dumont :

… et expliqué qu'un tel mélange pouvait être source de malaise, car il ne permet pas d'avoir des débats sereins ni de savoir qui est devant nous. C'est bien pour cela qu'il n'a malheureusement pas été donné satisfaction à la demande des groupes de l'opposition de pouvoir auditionner M. Castaner, non pas en tant que ministre chargé des relations avec le Parlement ni en tant que sous-secrétaire d'État chargé de la buvette et des Quatre colonnes,

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaXavier Breton :

Nous avons vu que vous cherchiez à protéger l'Élysée : vos consignes pour étouffer l'affaire viennent directement de là. Mais ce n'est pas seulement l'Élysée : vous cherchez également à protéger le parti auquel vous appartenez – voilà ce qui me gêne le plus ! Le secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement fait des points presse à quelques mètres d'ici. Il est présent au moment des suspensions de séance, à la buvette. Pourquoi ne vient-il pas devant nous ? Que craint-il ? Que nous l'interrogions, peut-être ? Que nous mettions en cause sa responsabilité politique ? Nous ne sommes pas là en tant qu'adhérents d'un parti politique mais bien en tant que représentants de la nation. Nous...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaXavier Breton :

… et que le secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement se promène dans les couloirs à longueur d'heures sans oser se présenter devant nous ? Voyez dans quelle situation nous sommes ! Hier soir, nous avons interrompu les travaux alors que nous aurions pu continuer toute la soirée. Vous avez choisi de ne pas le faire : assumez vos positions !

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarc Le Fur :

Mes chers collègues, depuis 72 heures, le ministre chargé des relations avec le Parlement, M. Castaner, n'est pas entré dans cet hémicycle. Il est tout prêt d'ici mais il ne daigne pas venir devant nous.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarc Le Fur :

Je le dis pour ceux qui ne sont là que depuis un an : la mission d'un ministre chargé des relations avec le Parlement c'est de venir ici dès qu'il y a un incident ! Je me souviens d'un temps où, au moindre incident, le ministre chargé des relations avec le Parlement venait s'asseoir au banc du Gouvernement aux côtés du ministre chargé du sujet de fond. Pourquoi ? Pour rassurer sa majorité et trouver des compromis avec l'opposition. Mais aujourd'hui il n'est pas là et il n'était déjà pas là ava...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarc Le Fur :

S'il n'assume pas sa mission, c'est parce qu'il a d'autres responsabilités. Que le patron du parti majoritaire soit également chargé des relations avec le Parlement pour mieux tenir sa majorité, c'est un problème en soi. C'est ça le sujet !

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristian Jacob :

Le Gouvernement doit nous répondre ! Depuis trois jours, le Gouvernement est en fuite. Voilà la réalité ! M. Christophe Castaner, secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement, occupe en quelque sorte un emploi fictif, mes chers collègues.