⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Interventions sur "commerce"

4 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaValérie Oppelt :

...is sur trois envisage de créer ou de reprendre une entreprise, 50 % d'entre elles disparaissent avant d'atteindre leur sixième année d'existence. Ce chiffre tombe à 34 % lorsque les entrepreneurs sont accompagnés. La question du soutien et de l'information aux entrepreneurs, trop souvent isolés, est l'un des grands défis auxquels devra répondre la loi PACTE. À ce titre, la réforme des chambres de commerce et d'industrie, CCI, est un chantier majeur du quinquennat : d'abord parce que les CCI sont des acteurs clefs du développement et un atout indispensable pour le dynamisme et la cohésion de nos territoires, mais surtout parce qu'à travers cette réforme, c'est non seulement le soutien et l'accompagnement de nos entreprises qui sont questionnés, mais également la place de l'État. Ces dernières anné...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaEmmanuelle Ménard :

Nous aurions pu également reparler des commerces dans les centres-villes. Oui, je sais, la question a déjà été abordée dans le projet de loi ELAN, du moins est-ce ce que l'on nous dit. Mais, sauf erreur de ma part, on n'a toujours pas instauré de dispositifs fiscaux qui encourageraient l'implantation des commerces dans les villes dont les centres connaissent des taux de vacance commerciale supérieurs à 10 %. Nous aurions pu aussi écouter ces F...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Castellani :

... L'efficacité de l'entreprise est en effet une condition première de la réussite dans ces domaines. Nous aurions aimé donner notre sentiment sur un certain nombre de ces mesures, mais – temps programmé oblige – , nous nous contenterons de souligner très brièvement un aspect des choses. Nous voudrions insister sur la nécessaire coordination entre les collectivités territoriales et les chambres de commerce et d'industrie. Les collectivités, les métropoles aussi, disposent de compétences en matière de développement économique. Il serait logique que les CCI, dont on connaît le dynamisme et l'efficacité dans ces domaines, soient structurellement impliquées. La rationalité commande une coordination qui passe par le fait que les CCI puissent agir comme agences de développement régional. Il conviendrait...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPaul-André Colombani :

...era appelé, le temps de parole accordé aux non-inscrits sera probablement écoulé, ce qui contraint de fait mon droit d'amendement. Je le déplore, car même si les amendements de l'opposition sont la plupart du temps rejetés par principe, les présenter permet au moins de susciter le débat et de demander au Gouvernement de se positionner. Une réflexion s'est faite jour sur l'avenir des chambres de commerce et d'industrie et des chambres de métiers et de l'artisanat afin de mieux tenir compte des contraintes de l'insularité et, surtout, pour prendre acte de l'arrivée de la collectivité unique. Plusieurs scenarii ont été envisagés : renforcement de la tutelle de l'État, laquelle n'irait pas vraiment dans le sens de l'Histoire ; désengagement du public avec renforcement des financements par prestatio...