⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Interventions sur "cubain"

19 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDidier Quentin, rapporteur de la commission des affaires étrangères :

...tion de l'exécutif de Raúl Castro et avec l'arrivée à la tête de l'État de Miguel Díaz-Canel Bermùdez, qui vient de se rendre à New-York pour l'Assemblée générale des Nations unies. Raúl demeure néanmoins à la tête du parti jusqu'en 2021. Évidemment, même si l'orientation politique du régime doit demeurer, c'est à un changement de génération que l'on assiste. Celle qui a participé à la révolution cubaine cède la place à une génération qui n'a pas connu 1959. Sur le plan économique, les besoins sont immenses et la population attend une amélioration de ses conditions de vie, ce à quoi le pouvoir actuel s'est engagé. Toutefois, la crise de liquidités que traverse le pays est clairement un obstacle au développement des activités économiques, puisqu'elle se traduit notamment par une chute des import...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDidier Quentin, rapporteur de la commission des affaires étrangères :

.. en raison notamment d'un système éducatif et de santé gratuit et de bon niveau – voyez mon objectivité – , il reste encore beaucoup à faire pour que progresse le niveau de vie des Cubains.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDidier Quentin, rapporteur de la commission des affaires étrangères :

... été abolie, mais l'ambassadeur de Cuba à Paris nous a assuré qu'elle n'était plus appliquée. Plusieurs organisations de la société civile sont victimes de vexations multiples, de poursuites judiciaires, voire d'arrestations. Je rappelle qu'en 1997 – j'étais déjà député – , notre ancienne collègue, députée du Nord, Françoise Hostalier, avait lancé une opération de parrainage de détenus politiques cubains, à laquelle nous avions été nombreux à participer. Les journalistes indépendants connaissent aussi de grandes difficultés, puisque l'État dispose du monopole en matière de presse écrite et audiovisuelle. Cuba est classée à la 172e place sur 180 pour la liberté de la presse. Le développement d'internet a cependant permis l'apparition de nouveaux modes d'expression pas ou mal contrôlés par l'État...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAlain David :

...bitieux du sommet de Paris à l'occasion de la COP21, en jouant un rôle de facilitateur avec certains pays initialement réticents. Cet accord n'est pas une fin en soi : la France a la responsabilité d'aller au-delà, dans le cadre de relations bilatérales renforcées avec Cuba, comme cet accord l'y invite. Nous l'avons fait, par exemple, en 2016, en matière d'aide au développement, lorsque la dette cubaine vis-à-vis de la France a été restructurée, ou lorsqu'un mois de la culture française a été organisé à Cuba. Nous devons ainsi multiplier les initiatives pour un partenariat renforcé. Si la dimension commerciale n'est pas absente dans cet accord, nous pouvons nous satisfaire qu'elle n'en soit pas le principal, voire l'unique volet. Ainsi, le dialogue permanent entre les pays de l'Union et la Répu...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

...sont les seuls à le faire – viennent rendre hommage à ce moment de notre histoire. Souvent, Cuba est injustement comparée à toute sorte d'autres pays, mais cela n'a pas de sens : Cuba est d'abord une île des Caraïbes et c'est donc au niveau moyen des Caraïbes qu'il faut la comparer pour comprendre quel espoir elle représente pour les populations. Chacun sait bien qu'il vaut mille fois mieux être cubain qu'haïtien car, à Cuba, personne, aucun enfant ne mange de la terre comme en Haïti. Cuba connaît des records d'encadrement : personne ne meurt de faim, tout le monde va l'école et bénéficie de toutes sortes de services, certes parfois élémentaires par comparaison avec ceux de la Suisse ou de la France, mais tout à fait exceptionnels par rapport à la situation moyenne des Caraïbes. Si nous devons...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Paul Lecoq :

...mpunément un manifestant en pleine rue, avec un gouvernement où l'on ne compte pas moins de trois mises en examen et six enquêtes en cours sur différents ministres et un Président qui rêve des pleins pouvoirs en bafouant à longueur de temps la séparation des pouvoirs ? Quelle belle démocratie que la France ! Mais revenons à Cuba. Depuis le renversement de la dictature de Batista, en 1959, l'État cubain a connu les pires difficultés pour survivre. Les États-Unis, depuis la doctrine Monroe de 1823, ont toujours considéré l'Amérique du Sud comme leur « arrière-cour » – jolie formule pour désigner une pratique brutale d'ingérence politique et économique menée depuis le XIXe siècle dans le dessein de soumettre tout le Sud de l'Amérique aux intérêts des États-Unis afin de renforcer la position de ceu...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Di Pompeo :

...damental dans la construction entre l'Europe et Cuba, entre Cuba et la France. Il marque un véritable tournant puisqu'il nous offre une occasion réelle d'accroître les échanges politiques, culturels et commerciaux entre Cuba et l'Union européenne en général, entre Cuba et la France en particulier. Il intervient dans un contexte de revirement de la diplomatie américaine à l'égard de la République cubaine et dans un contexte d'activité offensive de la diplomatie française pour élever le niveau de nos relations. Faut-il rappeler que la première visite d'un chef d'État occidental à la Havane depuis 1959, le 11 mai 2015, était celle d'un Président de la République française ? Je suis intimement convaincu que la France a un rôle majeur à jouer pour faire progresser le dialogue politique avec Cuba da...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Di Pompeo :

...ensification des échanges commerciaux ; favoriser l'intégration de Cuba dans l'économie mondiale ; encourager le développement et la diversification du commerce intrarégional, ainsi que les échanges commerciaux avec l'Union européenne ; renforcer la contribution du commerce au développement durable, y compris dans ses aspects environnementaux et sociaux ; soutenir la diversification de l'économie cubaine et la promotion d'un climat propice aux affaires ; encourager l'accroissement des flux d'investissement par l'instauration d'un environnement attrayant et stable. Et cela grâce à un dialogue cohérent visant à améliorer la compréhension et la coopération sur les questions d'investissement, et à encourager un régime d'investissement non discriminatoire. Aujourd'hui, nos échanges commerciaux récip...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBruno Joncour :

...istoire, des choix de ses dirigeants, de leurs relations avec leurs voisins tout comme avec les autres pays du monde, parmi lesquels l'Europe n'occupe pas une mince place. Il me semble que cet accord, sans rien ignorer de tout cela, laisse au passé le temps du passé et se tourne résolument vers l'avenir. Nous aurions tout intérêt à faire de même, car il s'agit d'une aspiration profonde du peuple cubain qui demande à ce que lui soient ouvertes les portes d'un monde dont, à de rares exceptions près, il a été longtemps tenu éloigné. Et je souhaite que, dans ce cadre, la France et l'Europe ne soient pas les dernières à l'accueillir. Les enjeux sont nombreux. Ils ont été rappelés par le rapporteur et la présidente de la commission. Ils ont trait aux aspects politique, économique, social et environn...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Naegelen :

...ne supervision internationale – et l'expulsion de personnes recherchées par la justice américaine. L'approche de l'administration Trump met ainsi un coup d'arrêt au rapprochement entre les États-Unis et Cuba. Dans ce contexte géopolitique, l'Union européenne apparaît à la fois comme une alternative aux États-Unis et comme un allié politique et économique indispensable pour soutenir la transition cubaine. L'Union européenne est d'ailleurs devenue, au fil des ans, le premier partenaire économique de l'île, après le Venezuela, et le premier investisseur dans la région. Cet accord représente donc une aubaine pour le développement de la coopération entre l'Union européenne et Cuba. La France y a d'ailleurs beaucoup oeuvré, puisque c'est sous sa présidence de l'Union européenne, en 2008, que l'impul...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaLiliana Tanguy :

...obtenu l'inclusion du volet de coopération commerciale dans les négociations du présent accord. Permettez-moi de me pencher sur la partie de l'accord consacrée aux échanges commerciaux et de justifier sa ratification. Outre la consolidation des liens existants, l'accord a pour objet d'instaurer de bonnes pratiques et d'accompagner la délicate phase de transition et de modernisation de l'économie cubaine. L'absence d'investissements directs étrangers, ainsi que la situation inquiétante du Venezuela, son principal partenaire économique et financier, aggravent sa crise de liquidité, son déficit budgétaire et la chute de ses importations. Bref, la libéralisation et la modernisation du pays ne se font pas sans embûches. L'accord devra donc accompagner la société cubaine dans l'amélioration de ses co...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBruno Bilde :

Cependant, l'évolution du régime et sa démocratisation appartiennent aux seuls Cubains. L'interventionnisme, quelle que soit sa nature, est toujours une mauvaise méthode. De plus, qui sommes-nous pour donner des leçons à la terre entière ? L'Union européenne est-elle un modèle de vertu, elle qui passe son temps à flageller et à sanctionner les États qui refusent de suivre les diktats et la doxa ? Au lieu d'exporter des containers de valeurs et de grands principes chez les autres,...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Girardin :

...limatique et a été un allié important de la France sur le continent américain lors de la COP 21. À l'horizon 2050, dans trente ans, le pays pourrait perdre 2 700 kilomètres carrés de superficie, constitués de sols agricoles fertiles et de dizaines de milliers d'habitations, et connaître de graves problèmes d'eau potable. Cet accord témoigne aussi de la préoccupation environnementale constante des Cubains. Soixante entreprises françaises sont aujourd'hui durablement implantées à Cuba. Si l'accord n'a pas d'impact direct et immédiat sur les investissements et sur le développement de l'activité économique, il génère un climat de confiance très favorable aux affaires. Les signes d'amitié facilitent en effet souvent la conclusion de marchés. La première visite présidentielle française à Cuba a été s...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Girardin :

... a lancé en 1993, il y a vingt-cinq ans, un partenariat autour de la marque Havana Club, un rhum appartenant à l'État cubain, avec l'engagement de l'exporter massivement. À l'époque, on en produisait 2,7 millions de litres. En mettant en oeuvre la stratégie de l'océan bleu, qui consiste à créer une demande dans un secteur non exploité, le mojito a débarqué en France dans les années 2000. L'image de La Havane, terre de rebelles, et celle d'Ernest Hemingway ou de Che Guevara, l'aventurier, ont contribué à hisser rapideme...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Girardin :

Une progression annuelle de près de 10 % a conduit Pernod Ricard à ouvrir dès 2007 un nouveau site de production à Cuba. Aujourd'hui, il produit quinze fois plus de rhum cubain, soit 41 millions de litres, vendus partout dans le monde, sauf aux États-Unis. Les entreprises françaises savent travailler avec Cuba sans se couper des États-Unis, ce voisin qui n'interdit pas les échanges et les investissements à Cuba, mais qui exige des précautions que les groupes français comme Accor ou Air France respectent. L'accord de dialogue avec Cuba intervient au meilleur moment, alo...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Girardin :

Sachons, avec cet accord de dialogue et de coopération, amplifier ce mouvement et faire de l'Union européenne et de la France des partenaires forts de Cuba, dans l'intérêt de tous, en particulier des Cubains. Nous approuverons donc la ratification de cet accord.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaValérie Thomas :

...s dans cette région du monde où, pourtant, son activisme diplomatique pesait encore il y a peu. Il s'agit donc, pour l'Union européenne, de saisir l'opportunité que représente le texte afin de s'ériger comme acteur essentiel d'un dialogue serein et comme défenseur du multilatéralisme en Amérique latine. Notre rôle, en tant qu'Européens, doit consister à conforter le chemin emprunté par le régime cubain vers une ouverture accrue du pays et un renouveau de son économie. La puissance européenne présente ici un premier acte : elle ancre la relation avec Cuba dans le cadre du droit international et oeuvre à sa normalisation. De nombreuses dispositions de l'accord qu'il nous est proposé de ratifier visent à mettre en place les instances de dialogue entre les parties, à en établir le champ politique ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrançois-Michel Lambert :

Madame la présidente, madame la ministre, madame la présidente de la commission, monsieur le rapporteur, chers collègues, ce n'est pas sans émotion que je prends la parole à la tribune de notre Assemblée nationale en qualité de président du groupe d'amitié France-Cuba, mais aussi de franco-cubain. À ce titre, peut-être aurais-je dû faire un pas de côté. Monsieur le ministre de l'économie et des finances, pardonnez-moi, je ne vous avais pas reconnu.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrançois-Michel Lambert :

...e en votre présence ! Notre débat a démontré qu'il existe une quasi-unanimité en faveur de la ratification de l'accord de dialogue politique et de coopération entre l'Union européenne et Cuba. Tout a été dit, sauf l'essentiel. Cuba et la France partagent une histoire commune vieille de plus de cinq cents ans, remontant à la fondation de La Havane, en 1519. Elle est faite de sang mêlé. Le drapeau cubain, comme le drapeau français, est bleu-blanc-rouge. Les deux pays partagent les symboles évoquant la liberté, l'égalité et la fraternité. Ainsi, le bonnet phrygien est l'un des symboles de Cuba. L'hymne national cubain, La Bayamesa, reprend les premières strophes de la Marseillaise, preuve que la France a porté son image et sa force révolutionnaires bien au-delà des océans, et jusque sur le contin...