⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Interventions sur "âgée"

8 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAgnès Firmin Le Bodo, rapporteure de la commission des affaires sociales :

...lière visuelle. Parmi ces conditions, le pouvoir réglementaire a prévu que les tests réalisés par les opticiens ne peuvent être réalisés hors de leur boutique. La présente proposition de loi a donc un champ d'application limité : c'est volontairement qu'elle se contente d'offrir aux opticiens la possibilité de réaliser ces tests au sein des EHPAD – les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes – , afin d'adapter les ordonnances des résidents datant de moins de trois ans. Bien entendu, elle ne remet nullement en cause l'exclusivité de la délivrance de l'ordonnance originelle par les ophtalmologues – principe que certains voudraient mettre en cause – ni l'obligation faite aux patients de se soumettre à une nouvelle consultation médicale si la prescription date de plus de tro...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPaul Christophe, rapporteur de la commission des affaires sociales :

...e Agnès Firmin Le Bodo. Je tiens à saluer la qualité de ses travaux ; son expertise à ce sujet n'est plus à démontrer. Dans la filière visuelle, les délais d'attente sont tout à fait significatifs : il faut compter cinquante-deux jours pour obtenir un rendez-vous avec un ophtalmologue et obtenir la prescription d'un équipement optique adapté. Le problème est encore plus criant pour les personnes âgées, en particulier celles qui résident dans un EHPAD ou toute autre structure accueillant des personnes dépendantes. Pour elles, se déplacer chez un ophtalmologue nécessite un accompagnement spécifique, mais, en pratique, cette possibilité est rarement mise en oeuvre. L'absence de suivi de l'acuité visuelle pose des difficultés particulières aux personnes les plus âgées, j'insiste sur ce point. En...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Hugues Ratenon :

...Réunion connaît depuis de nombreuses années à cet égard. En ce qui concerne ce texte, il nous faut d'abord brosser le tableau général de la situation des personnes résidant en EHPAD pour comprendre ensuite ce que vous proposez. Dans un rapport très éclairant mais aussi alarmant, les députées Caroline Fiat et Monique Iborra ont décrit avec précision les conditions de vie et de soins des personnes âgées résidant en EHPAD, mais aussi les conditions de travail des personnels de ces établissements. Depuis quelques années, même si l'espérance de vie ne recule pas, l'espérance de vie en bonne santé, elle, a reculé. Or, nous le savons depuis déjà de nombreuses années, les EHPAD manquent grandement de personnel : à l'échelle nationale, on compte vingt-cinq aides-soignants et six infirmiers pour cent ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre Dharréville :

...être prise en considération si nous voulons répondre concrètement aux difficultés rencontrées par nos concitoyennes et nos concitoyens. Mais il est pour le moins regrettable que, faute d'un nombre de praticiens suffisant, la puissance publique se voit obligée de recourir aux opticiens, qui ne sont pas habilités à détecter les pathologies de l'oeil, susceptibles d'être nombreuses chez une personne âgée. C'est un aveu d'échec cuisant des dernières politiques de santé publiques car l'opticien n'est pas en mesure d'effectuer des tests médicaux approfondis. La nouvelle faculté que vous proposez d'ouvrir doit être strictement encadrée afin d'éviter les dérives et les risques de conflits d'intérêts, auxquels j'ajoute le risque de démarchage. Madame la rapporteure, vous avez parfaitement compris ces ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSylvain Brial :

...es rurales, périurbaines, mais aussi d'outre-mer. Nous devons trouver des solutions pour chaque Français, de métropole ou de l'étranger. La fracture territoriale a de nombreuses expressions, que nous devons toutes prendre en considération. Pour chacun, où qu'il se trouve, le grand âge signifie une baisse de l'acuité visuelle, ce qui crée de graves problèmes au quotidien dans la vie des personnes âgées. Cela a été dit en commission : 40 % des personnes âgées de plus de soixante-dix-huit ans rencontrent des difficultés de vue. Si elles portent des lunettes, celles-ci sont souvent inadaptées, par habitude, par fatalisme, pour des raisons financières ou simplement parce que le patient ne peut pas se rendre à une consultation. La baisse de l'acuité visuelle nécessite une prise en charge médicale e...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMireille Robert :

La vieillesse ne doit pas être un fardeau pour la société. Le Gouvernement a pris acte de la crise des EHPAD et du défi démographique qui attend notre société vieillissante : il s'est donné pour objectif de faire en sorte que les personnes âgées vivent plus longtemps en bonne santé et qu'elles soient prises en charge de manière adéquate lorsque vient le temps du grand âge et de la perte d'autonomie ; c'est tout l'objet de la concertation nationale lancée il y a deux mois en vue d'une réforme ambitieuse sur le grand âge et l'autonomie. Il faut trouver un accompagnement de qualité, afin de mieux prendre soin de nos aînés, tout en mettant...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJosiane Corneloup :

...s de proximité et, plus largement, de notre modèle social. Comme le vieillissement de la population, les troubles visuels, quasi systématiques chez les personnes de plus de soixante ans, revêtent un caractère inéluctable. Or l'altération de la vue a une incidence directe sur le triptyque autonomie-sécurité-échange social, qui conditionne aussi bien le bien-être que la santé mentale des personnes âgées. Nous connaissons le nombre de chutes, l'isolement, la perte d'autonomie liés à une déficience visuelle. La désertification médicale touche aussi l'ophtalmologie. Nos aînés en sont les premières victimes, en raison de la raréfaction des ophtalmologues et des délais pour avoir des rendez-vous, ainsi que des déplacements de plusieurs kilomètres à parcourir – notamment en milieu rural – , lesquels...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJulien Borowczyk :

Nous envisageons cette proposition de loi visant à améliorer la santé visuelle des personnes âgées, rédigée par notre collègue Agnès Firmin Le Bodo, avec un regard bienveillant. Toutes les mesures permettant d'améliorer l'accès aux soins et aux dispositifs médicaux pour nos concitoyens doivent en effet bénéficier du soutien de notre assemblée. Devant la difficulté de l'accès aux soins, en particulier à une consultation d'ophtalmologie, les opticiens ont été autorisés, dès 2016, à réaliser des...