⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Interventions sur "policier"

3 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrançois Cornut-Gentille, rapporteur du comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques :

... et difficiles. Je sais que vous vous battez sur ce point, monsieur le ministre de l'éducation nationale, mais je m'étonne que l'on n'ait aucune idée du niveau des élèves de Seine-Saint-Denis. Dans ces conditions, comment pourriez-vous réduire les inégalités sociales ? Quoi que vous racontiez, il vous faudra beaucoup d'inventivité pour nous convaincre. En matière de sécurité, tous les acteurs – policiers, magistrats mais aussi enseignants – ont pointé une explosion de l'économie souterraine – je ne parle pas seulement de la drogue – qui déstabilise non seulement les outils traditionnels mais aussi toute la société. La police ne sait pas comment répondre à ce phénomène. Dans un domaine comme le logement, que connaît bien M. Peu, on constate l'explosion des marchands de sommeil, mais on manque d'...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAlain Ramadier :

...ationale n'ayant plus les capacités humaines et matérielles suffisantes pour répondre à leurs missions, elles se déchargent souvent sur la police municipale. Dans ma ville, à Aulnay-sous-Bois, le maire a décidé de participer à l'équipement de la police nationale : du matériel numérique, du matériel de défense et d'équipement, du mobilier et même quatre véhicules ont été fournis par la commune aux policiers nationaux afin d'aider ceux-ci à accomplir leur mission de service public. C'est le monde à l'envers ! En outre, le traitement de l'occupation illégale, que ce soit dans les squats ou dans l'espace public, manque de précision dans notre droit. Les guetteurs sont toujours présents aux quatre coins des résidences dans les quartiers prioritaires, ce qui gêne les visites des candidats locataires.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBruno Bilde :

Chacun le sait, l'État recule en Seine-Saint-Denis et quand il ne recule plus, c'est qu'il a déjà entièrement disparu. Ce que refuse de présenter ce travail parlementaire intéressant, c'est le remplacement progressif, méthodique et organisé de la République dans bon nombre de quartiers, communes et territoires. Depuis des années, des élus locaux, des responsables associatifs, des policiers, des magistrats ou de simples citoyens alertent sur l'inquiétante progression de l'islam politique en Seine-Saint-Denis et ses conséquences sur l'action des services publics.