⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Interventions sur "uniforme"

24 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Larive :

... or c'est bien le sens de l'éducation que d'encourager ainsi l'ouverture d'esprit. Pour le reste, uniformes, levée des couleurs, drapeaux dans les salles de classe, chant tous alignés… Tout cela ne me dit rien de bon pour notre démocratie,...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDino Cinieri :

Monsieur le ministre, nous souhaitons qu'un débat ait lieu sur l'opportunité de développer le port d'une tenue spécifique à l'école, qui pourrait, par exemple, être un pantalon ou un jean avec un polo de couleur uniforme. Les études montrent que cela permet de gommer les différences sociales et assure une meilleure cohésion des élèves. Avez-vous déjà sondé les directeurs d'établissement, les associations de parents d'élèves et les syndicats d'enseignants sur ce sujet ?

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMaxime Minot :

...ntérieurs. Vous l'avez indiqué en commission en rappelant que vous ne changiez pas d'avis sur cette possibilité, à laquelle vous êtes plutôt favorable. Vous notiez aussi que certains acteurs étaient à l'origine plutôt réticents mais que les réserves s'effaçaient : aujourd'hui, dans les départements qui appliquent cette mesure, les avis sont unanimes et ceux qui le portent sont même fiers de leur uniforme. J'appelle à voter cet amendement. Je n'ai pas envie d'une loi bavarde, mais j'estime que nous nous devons de conserver cohérence et constante.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSébastien Chenu :

Je vous vois sourire, mais c'est une réalité, je suis désolé pour vous. Je suis en tout cas ravi que les grands esprits se rencontrent. Le port d'un uniforme ou d'une tenue spécifique à l'école peut permettre de gommer un certain nombre de différences sociales. Il peut aussi créer une dynamique de groupe. Je pense que l'uniforme donne à l'élève la pleine conscience du lieu dans lequel il se trouve, de cette aventure collective qu'est l'éducation nationale, et de ce moment de partage que représente sa présence dans l'établissement scolaire. Je félicit...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaEmmanuelle Ménard :

Il vise à rendre obligatoire le port de l'uniforme par les élèves dans les établissements scolaires. Cette mesure sera bénéfique au climat scolaire. Elle a donc toute sa place dans un texte « pour une école de la confiance », c'est-à-dire un lieu d'instruction où les différences culturelles ne doivent pas prévaloir. Le port de l'uniforme permet de mettre les élèves sur un pied d'égalité et de gommer les inégalités sociales. Elles ne pourront jam...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBrigitte Kuster :

Je vois que cela enflamme l'atmosphère. Rendre obligatoire le port d'une tenue commune à l'école – peut-être un uniforme, mais aussi simplement une blouse – constituerait un moyen efficace d'estomper les différences sociales, de lutter contre le diktat de l'apparence, et de marquer l'appartenance de tous à une même communauté éducative. Monsieur le ministre, il faut, y compris de façon symbolique, rétablir l'idée selon laquelle l'école est un lieu spécifique de la République où l'égalité des chances, concept majeu...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBrigitte Kuster :

… la discipline et le sens du collectif l'emportent sur l'individualisme, les discriminations et les tensions sociales qui traversent le monde extérieur. Le port d'une tenue commune serait, parmi d'autres mesures, un moyen de bâtir cette école de la confiance que vous appelez de vos voeux. Enfin, certains en commission ont évoqué le « traumatisme » que vivraient les enfants portant un uniforme ou une tenue commune. Je précise que j'en ai moi-même porté un pendant des années, alors que mes parents étaient des personnes très modestes. Pour ce qui me concerne, cela m'a beaucoup aidée.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAnnie Genevard :

Il a été déposé par Éric Ciotti et, comme tous ceux qui viennent d'être présentés, concerne le port à l'école et au collège non pas d'un uniforme, mais d'une tenue uniforme. Il faut bien s'entendre sur les termes : il ne s'agit pas forcément d'un uniforme complet, il peut s'agir d'un élément vestimentaire commun à tous les élèves. Ne nous focalisons pas sur le terme « uniforme », qui pourrait, comme l'a évoqué M. Michel Larive tout à l'heure, apparenter l'école à un régiment. Ce n'est évidemment pas le sens de ces amendements. On constate...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaThibault Bazin :

L'uniforme, dans les écoles primaires, permettra de réduire les inégalités sociales entre les enfants et d'éviter les situations de compétition entre ceux qui portent, par exemple, des vêtements de marque, ou considérés comme « à la mode », et ceux qui n'en portent pas. Cela facilitera les relations entre les enfants – on sait que les vêtements peuvent être à l'origine de propos déplacés ou de comportements...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaThibault Bazin :

La question vestimentaire existe ; elle pose des problèmes aux enseignants, qui y sont confrontés de plus en plus souvent et passent de plus en plus de temps à donner des consignes spécifiques en la matière. Enfin, l'uniforme renforcerait le sentiment d'appartenance à un groupe, sentiment extrêmement important pour les jeunes enfants, et il favoriserait l'esprit de cohésion au sein de l'établissement. Toutes ces raisons militent très sérieusement pour la mise en place de l'uniforme dans les écoles. Cette disposition participerait vraiment à une intégration plus républicaine et à la construction de l'école de la confi...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarine Brenier :

Je ne reviens pas sur les nombreuses raisons qui m'incitent à penser qu'il est important d'imposer le port de l'uniforme à l'école. Mon amendement vise à offrir aux conseils d'école la possibilité de discuter de cette mesure afin que la communauté éducative, les parents d'élève et les enseignants puissent s'emparer de ce sujet, et qu'ils puissent choisir de décider du port de l'uniforme dans leur établissement.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAnne-Christine Lang, rapporteure de la commission des affaires culturelles et de l'éducation :

Il ne s'agit pas d'être pour ou contre l'uniforme, comme il ne s'agissait pas tout à l'heure de savoir si l'on était pour chanter l'hymne national une fois ou deux fois par semaine à l'école : il s'agit de savoir s'il convient d'inscrire dans la loi le port obligatoire de l'uniforme à l'école. J'entends les arguments qui consistent à dire que l'uniforme peut permettre de gommer les différences sociales entre les élèves, peut permettre d'échappe...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAnne-Christine Lang, rapporteure de la commission des affaires culturelles et de l'éducation :

...mon sens partie de celles qui doivent être discutées par les communautés éducatives dans les établissements, où se tiennent, me semble-t-il, trop peu de débats de cette nature. Je ne trouverais pas inconcevable que ces sujets puissent être discutés avec la direction des établissements, avec les parents, et avec les élèves eux-mêmes, qui pourraient bien pour certains se prononcer pour le port de l'uniforme. Mais ces discussions existent déjà : les établissements ont la liberté totale de se saisir de ce sujet, et en outre, cette disposition n'est pas d'ordre législatif. Mon avis sera donc malheureusement défavorable également, même si je trouve l'idée intéressante.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNadia Essayan :

Quand je vois les élèves à la sortie de certains collègues, je me dis qu'ils sont déjà quasiment en uniforme

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNadia Essayan :

Tous en jean et en sweat-shirt, bleu marine la plupart du temps ! Il faut arrêter avec ça : ce n'est pas un uniforme qui crée une identité. Quoique… Mais pour ma part, j'en ai porté un quand j'étais jeune. Cela posait quelques problèmes pécuniaires à mes parents, parce que ce que les écoles choisissaient était assez cher.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAlain Bruneel :

Plus sérieusement, nous, au groupe GDR, pensons qu'il faut créer les conditions pour que les élèves se sentent bien dans leur peau. Et l'habit ne fait pas le moine, pas plus que l'uniforme ne fait l'élève, parce que l'important dans l'éducation est d'accompagner les enfants, et donc d'y consacrer des moyens pour ceux qui sont en difficulté. C'est la question cruciale : comment accompagner l'élève dans le cadre de l'égalité des chances. Voilà pourquoi nous voterons contre ces amendements.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJosette Manin :

Je ne veux pas interférer dans le choix du port ou non de l'uniforme, mais je demande à mes collègues d'arrêter de pointer du doigt l'outre-mer à ce propos. Je rappelle qu'on n'en porte pas seulement en outre-mer. Le choix du port de l'uniforme dépend de la volonté des parents et du conseil d'école qui vote le règlement intérieur. Arrêtez de faire passer l'outre-mer pour le parent pauvre de la nation en faisant comme si nous étions les seuls à porter l'uniforme.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJosette Manin :

Nous sommes comme toutes les autres régions de France : nos élèves soit le portent, soit non. Tous ceux ici qui prétendent que le port de l'uniforme est la règle en outre-mer n'y ont jamais mis les pieds.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSébastien Chenu :

...rouvez également l'amendement no 402 intéressant. C'est l'inverse : c'est un amendement bla-bla complètement inutile. Mme Essayan pense que cela donnerait des sujets de discussion dans les établissements scolaires : outre le côté quelque peu méprisant de cette remarque, je note que ce serait au contraire générateur de conflits. Nous avons ici la capacité de faire passer par la loi « le port de l'uniforme », selon les propres mots du ministre. Faisons-le ce soir. M. Blanquer semble être d'accord pour le port de l'uniforme dans les établissements scolaires, et tout le monde est d'accord pour que ceux-ci puissent en parler et surtout prendre cette décision eux-mêmes. Je ne vois donc pas ce qui s'oppose ce soir à ce que nous votions de façon quasi unanime pour le port d'un uniforme ou d'un vêtement c...