⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Interventions sur "auteur"

9 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Larive, rapporteur de la commission des affaires culturelles et de l'éducation :

...a création est cet endroit, cet espace d'intranquillité, de collisions signifiantes, de débats. Je suis sûr, monsieur le ministre de la culture, mes chers collègues, que nous partageons cette idée de la nécessité de l'art. Notre proposition de loi aborde la question des moyens de vie des créateurs, répond à l'exigence de sortir ces métiers d'une précarité et d'une pauvreté massives. Les artistes-auteurs vivent très souvent en dessous du seuil de pauvreté et certains sont contraints de prendre un emploi alimentaire, qui devient très vite leur activité principale au détriment de la création artistique. C'est ce que l'on constate à la sortie des écoles d'art : peu d'élèves parviennent à s'insérer professionnellement dans leur discipline et nombre d'entre eux sont même contraints d'abandonner leur ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaClémentine Autain :

...une reconnaissance pour celles et ceux qui font au quotidien un travail d'éveil à la culture et qui tissent ce lien toujours renouvelé entre la création et les expériences subjectives du monde. Nous aurions voulu tout cela, car la création culturelle est aujourd'hui en péril. Elle se trouve enfermée dans une logique économique qui participe de sa normalisation et de la précarisation des artistes-auteurs. Ainsi, la création culturelle, qui devait être une exception française, se normalise. J'espère que vous mesurez ce terme : quoi de pire, au fond, pour la culture que de se normaliser ? Cela revient à nier ce qu'elle est, à lui dénier son potentiel de transformation et sa capacité à donner du sens au réel. La création culturelle devient alors une ligne comptable, un poids pour les budgets et, in...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaElsa Faucillon :

Cette proposition de loi présentée par Michel Larive part d'un constat que nous ne pouvons que partager et dénoncer : celui de la précarité dans laquelle vivent nombre d'artistes-auteurs dans notre pays. Elle met en lumière les difficultés sociales et financières auxquelles ils sont confrontés. Je salue tout d'abord la volonté du groupe La France insoumise de soumettre à nos débats un texte de loi portant sur la culture, qui apparaît depuis plusieurs années comme l'angle mort de nos politiques publiques, pratiquement absente de nos débats. C'est à mon sens un symbole assez flag...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaElsa Faucillon :

...bénéfice que représente cet amendement pour les artistes a été reconnu, puisqu'il a été adopté par la commission des affaires culturelles. Même si j'en doute, nous espérons qu'il en sera de même en séance publique. Je me permets de revenir sur quelques arguments avancés en commission des affaires culturelles la semaine dernière. Certains de nos collègues ont notamment associé le statut d'artiste-auteur à celui d'intermittent du spectacle. Permettez-moi de tenter de clarifier les choses. Peu d'artistes-auteurs sont intermittents du spectacle. Les artistes-auteurs n'ont pas les mêmes droits que les intermittents. Lorsque les salariés intermittents cotisent à toutes les caisses, car ils ont une pluralité d'employeurs, cela leur permet, lors des périodes d'inactivité, d'avoir droit au chômage, ce ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaYannick Favennec Becot :

...élève et nous rassemble, a un rôle essentiel à jouer. En outre, si la culture n'est pas un produit comme les autres, elle est néanmoins un secteur d'excellence vital pour la croissance, l'innovation, l'emploi, le dynamisme de nos territoires et le rayonnement de la France à l'étranger. Facteur d'attractivité et de richesse, elle attire en effet les touristes français et étrangers et contribue à hauteur de 2,2 % au produit intérieur brut. Elle doit par conséquent être soutenue par des politiques publiques et territoriales ambitieuses et efficaces. Notre groupe est donc tout à fait conscient de l'enjeu fondamental de l'accès à la culture, et par là de l'importance du soutien qu'il est nécessaire d'apporter aux artistes et aux acteurs du monde culturel. Or la précarité des artistes et des créat...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAurore Bergé :

...2 millions de personnes, soit plus encore que dans l'automobile et les télécoms réunis. Nous parlementaires, avons une responsabilité : placer la création artistique au coeur de notre projet de société et soutenir tous ceux qui contribuent à son enrichissement, à sa transmission, à son partage, à sa diffusion, à sa diversité et à son indépendance. Nous devons avoir une politique culturelle à la hauteur de nos ambitions et surtout à la hauteur de ceux qui la font vivre. Nous devons, tout d'abord, ancrer durablement la démocratisation de la culture et de son accès. L'un des piliers de la politique que nous menons est la lutte contre l'assignation à résidence, et l'un des leviers en est la démocratisation de l'accès à la culture. Afin de permettre à tous les jeunes d'accéder à une offre culturel...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrédéric Reiss :

...ographiques, audiovisuels et photographiques, de la littérature et de l'illustration, mais la musique, la danse et le théâtre n'y figurent pas. Aujourd'hui, La France insoumise nous propose une proposition de loi destinée à permettre de soutenir les artistes dans un monde envahi par une culture numérique tentaculaire. On ne peut que partager le constat de précarité de la plupart de nos artistes-auteurs contemporains. Au gré des ministres de la culture qui se succèdent rue de Valois, et je salue là l'engagement du ministre Franck Riester, notre pays mène une politique volontariste mais les chiffres sont implacables : deux tiers des auteurs ne vivent pas de leur art et 90 % d'entre eux, touchant moins que le SMIC, doivent accepter de petits boulots pour subvenir à leurs besoins, principalement a...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSophie Mette :

...de leur création, nous devons leur donner, nous donner, les moyens de capter la valeur de leur travail là où elle est aujourd'hui détournée de son objectif. La question de la régulation du système est donc posée, et nous sommes heureux de constater que la prise de conscience s'est faite au niveau européen pas, plus tard que la semaine dernière avec l'accord, sur la directive relative aux droits d'auteur. À ce titre, notre Assemblée a été et sera saisie de plusieurs textes qui permettront d'avancer. Ce fut ainsi le cas lorsqu'il y a quelques semaines, notre Parlement a adopté le traité de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle sur les interprétations et exécutions audiovisuelles. Nous serons aussi amenés à légiférer très prochainement suite à la directive européenne sur le droit ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Larive, rapporteur de la commission des affaires culturelles et de l'éducation :

Merci, madame la présidente. Je voudrais réponde très brièvement. Vous avez détaillé la liste de toutes les aides qui existent, monsieur le ministre, et cité le pass Culture. J'entends bien, mais alors comment expliquez-vous l'immense précarité des artistes-auteurs ? C'est bien parce que je m'interroge que j'ai déposé cette proposition de loi. Vous avez aussi évoqué la concertation autour du régime des artistes-auteurs depuis juin 2018. Je m'en réjouis, et j'espère qu'elle donnera lieu à un rapport. Vous parliez de la diversité du fonds. Le principe de cette proposition de loi était de créer un fonds de solidarité artistique, et Mme Mette l'a très bien c...