⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Interventions sur "chômage"

8 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre Dharréville :

... loi ? Comment ne pas y voir l'illustration d'une lutte de classe menée avec constance au détriment des salariés et de leurs conditions de travail ? On vous a bien entendue, madame la ministre, expliquer que la liberté du plus fort protège tous ceux qui lui sont liés, de même que sa gourmandise leur profiterait... On vous a bien entendue promettre que faciliter les licenciements ferait baisser le chômage. On vous a bien entendue prétendre que diminuer le nombre de représentants du personnel et contourner les organisations syndicales permettrait d'améliorer le dialogue social. On vous a bien entendue dire que la santé au travail ne pâtirait pas de la suppression d'une instance autonome dédiée, les comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail – CHSCT. On vous a bien entendue prétendr...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaYannick Favennec-Bécot :

...lheureusement une mauvaise habitude. Nous ne pouvons certes pas revenir sur la forme, mais l'opportunité nous est donnée aujourd'hui de dresser un bilan de ces ordonnances pour le renforcement du dialogue social. En cette veille du 1er mai, fête du travail, l'occasion me semble bien trouvée. Certaines de ces mesures étaient nécessaires pour les entreprises, qui les attendaient. Pour répondre au chômage persistant, notre marché du travail avait grand besoin de plus de flexibilité – sans pour autant que soit menacée la sécurité. Il était également nécessaire que notre code du travail accompagne les évolutions de l'emploi, encadre et sécurise les nouvelles pratiques. Certaines avancées doivent donc être saluées. Je pense par exemple à l'instauration de nouveaux droits pour les salariés correspond...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGérard Cherpion :

... En effet, la philosophie sous-jacente aux ordonnances travail était de redonner de la liberté et du souffle aux entreprises pour recréer de l'emploi. Si les avancées auxquelles ces ordonnances ont conduit sont obérées par des décisions fiscales à contre-courant, alors ne se feront sentir que des effets négatifs des ordonnances. La situation est pourtant alarmante. La France souffre d'un taux de chômage structurel de 8,8 %, taux qui, même s'il diminue, reste très élevé et peine à baisser durablement. Nous nous classons, hélas, à la quatrième place des pays au taux de chômage le plus élevé en Europe, après la Grèce, l'Espagne et l'Italie. Triste réalité, alors que dix-sept pays connaissent un taux de chômage inférieur à 5 %, autant dire un réel plein emploi. Le Président de la République considèr...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichèle de Vaucouleurs :

... des exemples concrets de négociations au sein des TPE sur ces nouvelles bases ayant permis de conjuguer performance économique et performance sociale ? Plus de dix-huit mois après ces ordonnances et près d'un an après la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, le groupe MODEM se tient à vos côtés pour réussir à retrouver une croissance pérenne de l'emploi et à endiguer enfin un chômage dont le taux est encore trop élevé dans notre pays. Nous devons continuer collectivement à tout faire pour rénover profondément et structurellement notre modèle social ainsi que pour restaurer la confiance qui manque tant dans notre pays.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAdrien Quatennens :

...os de dépense publique, ce qui est très cher et au-dessus de nos moyens. Je pense que nous pouvons faire mieux. Pourquoi ne pas admettre que la baisse du temps de travail, dans la vie ou dans la semaine, est plus efficace en matière de création d'emplois ? Surtout, pourquoi ne pas généraliser des dispositifs tels que « l'État, employeur en dernier ressort » ? Il s'agit de transformer l'indemnité chômage en un salaire rémunérant un travail, que l'on complète par ailleurs. ATD Quart Monde a commencé à expérimenter ce dispositif dans plusieurs endroits du pays. Dans le discours du Président de la République, il a été très peu question d'écologie. Nous pensons que le défi écologique est aujourd'hui tel qu'il faut repenser tout le modèle de production, réindustrialiser le pays avec cet objectif écol...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaIsabelle Valentin :

...e de constater que les cinquante premières branches, qui concernent 85 % des salariés, ne sont pas concernées par ces opérations. Madame la ministre, la valeur travail est un vrai sujet. Le souci majeur d'un chef d'entreprise est de trouver du personnel motivé, dans tous les secteurs d'activité et à tous les niveaux, du poste de production au poste d'ingénieur. Comment alors expliquer un taux de chômage de 8,8 % ? Quelles mesures efficaces comptez-vous prendre pour que nos entreprises puissent assurer leur marché ?

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAlexis Corbière :

... créé en deux ans plus de 500 000 emplois. Cette formule osée est un cas d'école illustrant ce dont nous avons débattu il y a peu de temps : c'est une fake news, ou fausse information, allégation inexacte ou trompeuse. Il est vrai qu'on peut faire dire beaucoup de choses aux chiffres. J'ai pour ma part essayé de comparer ce qui est comparable d'une année à l'autre. J'ai donc pris les chiffres du chômage du dernier trimestre 2018 et du dernier trimestre 2017, en additionnant l'ensemble des catégories de chômeurs, catégories A, B, C et D, pour y voir bien clair. Le résultat, c'est que nous sommes passés de 6 204 900 personnes au chômage à 6 200 300, soit 4 600 chômeurs en moins, ce dont tout le monde se félicite mais qui devrait provoquer un peu moins de triomphalisme. D'autant que cette année, vo...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaEmmanuelle Ménard :

...créé l'espoir. La déception est rude. Il n'y en a en définitive que pour les grands groupes ». Ce discours prétendument pro-entreprises était encore contredit jeudi dernier par les annonces du chef de l'État. Une fois encore, ce sont les entreprises qui vont payer les mesures fiscales à destination des ménages. Du coup, vos ordonnances ne résolvent en rien le problème de l'emploi. Notre taux de chômage, à 8,8 %, certes en légère baisse, reste parmi les plus élevés d'Europe, seules l'Espagne, l'Italie et la Grèce faisant moins bien que nous. La situation est la même en matière de formation, dans le prolongement de vos ordonnances. Dans ma circonscription les critiques sont légion à l'encontre de France compétences. Cet organisme, qui vise à collecter les fonds de formation des entreprises à la ...