⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Interventions sur "biodiversité"

10 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBruno Joncour :

... vite de cette question et inscrira rapidement cette proposition de loi à son ordre du jour. Ainsi, avant l'été, nous serons le premier pays à profiter de la possibilité d'interdiction immédiate de la pêche électrique offerte par le règlement européen. À nouveau, la France tiendra son rôle de leader dans la lutte contre le changement climatique ainsi que dans le combat pour la préservation de la biodiversité marine et la gestion durable des ressources halieutiques. Nous rejoindrons ainsi nos nombreux partenaires internationaux qui, à l'instar de la Chine, des États-Unis, du Vietnam, du Brésil, de l'Uruguay ont interdit cette technique en raison de ses conséquences désastreuses pour l'environnement. Je tiens à saluer les députés européens qui ont fait le choix de la responsabilité en votant, le 16 av...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichèle Victory :

...é le règlement le 16 avril 2019. Celui-ci doit désormais être définitivement entériné par le Conseil. Par ce règlement, qui donne aux États membres la possibilité de limiter ou d'interdire sans délai la pêche électrique dans leurs eaux territoriales – dans la limite des 12 milles marins des côtes pour la France – dans la période transitoire, l'Union européenne donne un signe fort en faveur de la biodiversité et répond à la mobilisation de plus en plus vive de nos concitoyens européens, sensibilisés aux dangers vertigineux qui menacent notre planète, à la souffrance animale ainsi qu'à la nécessité d'instaurer des règles qui ne soient plus des réponses de court terme à des problématiques de rentabilité, mais qui prennent en compte les ressources de notre planète et qui réintègrent dans nos réflexions l...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPaul Christophe :

...droit à réparation pour nos pêcheurs ? À l'écoute de mon propos, vous avez compris aisément que le groupe UDI, Agir et indépendants soutiendra cette proposition de loi. Nous espérons qu'elle sera adoptée à l'unanimité ce soir dans l'hémicycle, comme elle l'a été la semaine dernière en commission des affaires économiques. Il y a quelques jours, l'ONU a adopté un rapport d'experts alarmant sur la biodiversité, dont l'état est très critique. Si nous n'agissons pas, une espèce sur huit, animale ou végétale, risque de disparaître à brève échéance. Les actes peuvent commencer dès ce soir par l'adoption de cette proposition de loi. Voter ce texte, c'est aussi envoyer un message fort à nos collègues européens, à l'image de celui qui nous avait réunis en janvier 2018. Une tribune contre la pratique de la pê...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Coquerel :

...n, la pêche électrique. Je dis « enfin » parce qu'il a tout de même fallu deux ans de lutte acharnée aux niveaux européen et national pour mettre fin à cette pratique barbare et indigne. À l'heure où les scientifiques nous apprennent effectivement qu'une espèce sur huit est susceptible de disparaître, il est bon que nous fassions cesser le recours à une technique industrielle dévastatrice pour la biodiversité. Je ferai un rapide historique de l'incroyable mobilisation de citoyens, d'ONG et de formations politiques qui a permis d'aboutir à cette interdiction, ne serait-ce que pour leur rendre hommage. Dès 2017, une coalition d'ONG de protection de l'environnement, dont Bloom, et de plusieurs associations de pêcheurs artisans ont entamé une mobilisation contre la Commission européenne, qui proposait, ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Coquerel :

La pêche électrique a été initialement interdite en Europe en 1998, en même temps que la pêche aux explosifs. Elle l'a également été en Chine, au Brésil et aux États-Unis. Cette technique a un effet désastreux sur la biodiversité, puisqu'elle électrocute indistinctement un grand nombre d'organismes. Elle est dévastatrice : pour 100 kilogrammes de poissons pêchés, 50 à 70 kilogrammes sont rejetés en mer. En comparaison, les fileyeurs ne rejettent que 6 kilogrammes de poissons pour 100 kilogrammes pêchés. En 2007, des dérogations ont été accordées sans aucun fondement scientifique pour permettre l'utilisation de cette tech...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSamantha Cazebonne :

Les océans couvrent plus de 70 % de notre planète, et la santé des écosystèmes marins joue un rôle déterminant pour la résilience du monde vivant dans le contexte d'urgence absolue rappelé lundi par la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques. Nous nous devons d'agir vite et collectivement pour que cessent la surpêche et la destruction sans filtre de la biodiversité marine. C'est pourquoi nous ne pouvons plus nous permettre d'accepter des dérogations, y compris à titre expérimental, en faveur de la pêche électrique. Elles sont en effet le cheval de Troie de pratiques néfastes qui freinent les progrès in...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre-Henri Dumont :

...ibune parlementaire contre la pêche électrique publiée dans le journal Le Monde, en janvier 2018, jusqu'au vote de ce soir, sans oublier l'adoption à l'unanimité par l'Assemblée nationale d'une proposition de résolution européenne condamnant cette pratique, nous avons, nous, parlementaires français, su apporter notre modeste pierre à cette décision de protection de la filière halieutique et de la biodiversité. L'interdiction de la pêche électrique dans les eaux territoriales françaises ne sera pas la victoire d'un camp politique contre un autre camp politique. Elle ne doit pas se réduire à un bras de fer gagné par les uns contre les autres, car cela diminuerait la portée symbolique de l'union sacrée de tous contre cette méthode de pêche dévastatrice ne bénéficiant qu'à quelques-uns. Elle ne peut même...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre-Henri Dumont :

...efs cuisiniers ont signé un manifeste contre la pêche électrique, soulignant que les poissons sont de si mauvaise qualité que l'on ne peut rien en faire. L'interdiction immédiate de la pêche électrique dans nos eaux territoriales est enfin une nécessité absolue car ce type de pêche représente un danger grave pour l'écosystème de nos fonds marins, la préservation des ressources halieutiques et la biodiversité. Non sélective, la pêche électrique atteint l'ensemble des organismes vivants dans les fonds marins, avec des conséquences graves sur les ressources. Ainsi, 50 à 70 % des prises sont rejetées en mer avec la technique électrique contre 6 % pour la technique classique, avec des taux de survie extrêmement faibles. Par conséquent, les stocks de poissons disponibles, et pas seulement des soles, s'amen...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaLiliana Tanguy :

Si j'ai tenu à m'exprimer aujourd'hui sur le sujet de la pêche électrique, c'est parce que je ne peux plus me résoudre à voir des images de poissons tuméfiés, victimes d'une technique de pêche particulièrement violente et qui a des effets catastrophiques pour la biodiversité marine. Comme en témoignent les récentes annonces du Président de la République, la préservation de la biodiversité est un objectif central à l'heure où 1 million d'espèces seraient menacées de disparition pure et simple. Or nous savons que c'est justement cette biodiversité qui est directement touchée par la pêche électrique. Quel non-sens que de soumettre à des décharges électriques de manièr...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrançois-Michel Lambert :

L'examen de la présente proposition de loi intervient alors que progresse chez nos concitoyens la prise de conscience des périls qui pèsent sur la biodiversité et sur les grands équilibres écologiques. Les marches pour le climat et l'environnement se multiplient et notre jeunesse est particulièrement mobilisée autour de ces combats. Cela apporte la confirmation que nos sociétés sont souvent en avance sur leurs décideurs. Ce lundi, s'est tenue, à Metz, la réunion des ministres du G7 aboutissant à la signature d'une simple charte. Ce document, évidemment...