⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Interventions sur "siège"

2 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBastien Lachaud :

...près tout, le Gouvernement n'a pas été très clair ni convaincant lorsque Mme Annegret Kramp-Karrenbauer, l'héritière présomptive d'Angela Merkel, a répondu à la lettre d'Emmanuel Macron aux Européens. La représentante de la droite allemande lui a pourtant infligé un camouflet de première grandeur et a lancé des provocations qui auraient dû faire bondir : elle a demandé que la France abandonne son siège de membre permanent au conseil de sécurité de l'ONU et que l'on déplace le Parlement européen de Strasbourg à Bruxelles. Voilà l'état d'esprit parfaitement grossier, voire insolent, de la droite allemande. Voilà le genre de tendances hégémoniques – disons le mot – avec lesquels le Gouvernement voudrait composer pour construire une armée européenne. Cela n'a absolument aucun sens ! Pour notre pa...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBastien Lachaud :

...s, asseoir son hégémonie économique, grâce notamment aux institutions de l'Union européenne, l'euro et le marché unique où règne la concurrence libre et non faussée. Cette hégémonie, la droite allemande est désormais disposée à l'obtenir dans le domaine politique. Cessons donc de jouer avec le feu. Le successeur de Mme Merkel à la tête de la CDU vous l'a dit : la France doit céder à l'Europe son siège au Conseil de sécurité, et dans les cénacles de la droite allemande, on en est à réfléchir au cofinancement de la bombe atomique française. Réveillez-vous ! Pendant ce temps, Emmanuel Macron et ses ministres veulent « une véritable armée européenne ». C'est absurde et dangereux ! L'armée n'existe qu'au service d'un peuple souverain. Or il n'y a pas un mais des peuples européens. Et cette armée q...