⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Interventions sur "kurde"

12 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean François Mbaye :

...t armé ne saurait justifier des exactions d'une telle gravité. Ces circonstances sont dramatiques, mais elles sont d'autant plus intolérables lorsque l'on sait qu'elles frappent nos propres alliés. Sans les forces démocratiques syriennes, notre ennemi commun, l'État islamique, étendrait encore son influence territoriale au Levant. N'oublions jamais que c'est la présence au sol de ces combattants kurdes, arabes et syriaques qui a permis l'anéantissement du califat fantasmé de Daech.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean François Mbaye :

... République en marche votera en faveur de cette proposition de résolution. Il condamne avec force et détermination l'offensive militaire menée par la Turquie dans le Nord de la Syrie, non seulement en ce que celle-ci constitue une faute morale majeure, mais encore et surtout en ce qu'elle porte gravement atteinte à tous les droits humains auxquels peuvent légitimement prétendre nos amis et alliés kurdes.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaValérie Boyer :

...devons nous prononcer aujourd'hui sur une proposition de résolution tendant à condamner l'offensive militaire turque dans le Nord-Est syrien. Je tiens, au nom du groupe Les Républicains, à saluer les présidents de groupe qui ont soutenu cette initiative. C'est l'honneur de notre assemblée. Depuis le 9 octobre, la Turquie a lancé des opérations militaires dans le Nord de la Syrie contrôlé par les Kurdes. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé de « chasser les terroristes » de la frontière syro-turque si les milices kurdes syriennes ne se retirent pas de cette zone dans les délais prévus par l'accord conclu entre Ankara et Moscou. Tirons les enseignements du passé : en Syrie comme en Irak, le chaos a toujours profité aux extrêmes, aux islamistes. Ce chaos, la Turquie d'Erdogan est en t...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaValérie Rabault :

...ectatrice : elle n'a pu que prendre acte des décisions prises par la Russie, l'Iran, la Turquie et le régime syrien de Bachar al-Assad, avec l'accord implicite des États-Unis, au sujet de territoires pourtant proches de ses frontières. Dans cette situation, monsieur le ministre, la France et l'Europe sont confrontées à deux grands enjeux. Le premier tient à la protection des populations civiles kurdes. Dans cet hémicycle, nous sommes, toutes et tous, les héritiers des Lumières et les défenseurs ardents d'un concept né en France il y a plus de 200 ans : l'universalité des droits humains. Ce principe d'universalité est depuis 1945 au coeur de notre ordre mondial. En ce qui concerne la protection des populations civiles kurdes, une démarche forte de la France s'impose. Je souhaiterais que vous e...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Naegelen :

... sommes réunis aujourd'hui dans cet hémicycle – c'est assez rare pour être souligné et cela témoigne de l'importance du moment. Initiée par la présidente de la commission des affaires étrangères, Marielle de Sarnez, la proposition forte de condamner l'offensive militaire turque dans le Nord-Est syrien a été reprise par tous les groupes de cette Assemblée. Il était en effet urgent que nos alliés kurdes sachent que la France, par la voix de sa représentation nationale, est consciente du drame qu'ils vivent et que notre pays ne les laissera pas tomber. Les Occidentaux ont une dette morale vis-à-vis du peuple kurde qui, rappelons-le, s'est battu pour défaire militairement l'État islamique. Le président du groupe UDI, Agir et indépendants, Jean-Christophe Lagarde, qui est aussi président du group...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Naegelen :

Face aux faux serments américains et à la faiblesse européenne, nos alliés kurdes se sont vus contraints, sous peine d'être massacrés, de conclure un pacte faustien avec la Syrie et la Russie.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Félix Acquaviva :

Mercredi 9 octobre 2019, jour du lancement de l'offensive militaire turque dans le nord de la Syrie contre les combattants kurdes, les membres du groupe Libertés et territoires se sont profondément indignés, comme beaucoup d'autres dans cet hémicycle. François Pupponi et moi-même, après consultation des associations kurdes, avons proposé, en guise de première initiative, la publication d'une tribune que cinquante-huit parlementaires ont cosignée ; je tiens à nouveau à les en remercier chaleureusement. Je tiens surtout, au...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Félix Acquaviva :

Les Kurdes, plus grand peuple sans État au monde, sont opprimés depuis des décennies. Ce sont pourtant eux qui ont résisté et qui se sont engagés dans ce combat contre la cruauté, avec un courage forçant l'admiration ; je pense tout particulièrement à la bravoure des femmes combattantes. Oui, ce sont bien les Kurdes qui ont permis le démantèlement de l'État islamique, allant jusqu'à la prise de Raqqa. Nous...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Félix Acquaviva :

Les Kurdes syriens méritent, eux aussi, une protection internationale pour rendre possible un avenir démocratique et pacifique. Monsieur le ministre, tous les moyens diplomatiques doivent donc être activés pour sortir de cette crise. Les tractations relatives à l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne doivent notamment cesser, le président Erdogan nous prouvant une fois de plus qu'il ne partage aucune...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

...ente de notre commission des affaires étrangères, grâce à qui cette séance se tient. À son initiative, ce texte a été convenu entre nous, présidents des groupes politiques : elle aura ainsi rendu possible un moment faisant l'honneur de la France. L'Assemblée nationale de la République française se réunit afin de condamner unanimement l'intervention militaire de la Turquie et de saluer le rôle des Kurdes dans la lutte contre la tyrannie de l'obscurantisme. Je vous remercie, madame, d'avoir rendu ce moment possible.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Paul Lecoq :

...nal. Elle constitue d'abord une annexion territoriale du Rojava, qui est contraire au respect des frontières et dénote un mépris total pour la souveraineté de l'État syrien. Elle poursuit ensuite l'objectif de créer une zone peuplée par les Syriens actuellement réfugiés en Turquie. La déportation de populations doit être dénoncée avec la plus grande fermeté. Elle est enfin menée pour éliminer les Kurdes syriens vivant sur ce territoire. Affirmons-le : il s'agit d'un nettoyage ethnique et d'un drame majeur. Nous exprimons toute notre solidarité à ces peuples qui luttent sous les bombes. Cette opération turque est d'autant plus insupportable que les forces démocratiques syriennes qui sont attaquées sont composées en majorité des Kurdes formant les Unités de protection du peuple – les YPG. Ces fe...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAgnès Thill :

...ur foyer, soit le quart de la population. Aujourd'hui, nous sommes toujours confrontés au fait qu'un pays, la Turquie, notre partenaire de l'OTAN, a annexé un territoire en violation du droit international et que des populations sont expulsées ; nous ne pouvons pas laisser les choses en l'état. Quant à la création d'une zone de sécurité, elle signe en réalité la fin du rêve d'autonomie du peuple kurde de Syrie. Assis sur les bancs confortables de cet hémicycle, n'ayant pour la plupart jamais connu de guerre sur notre sol, nous avons du mal à réaliser l'ampleur de ce drame. Nous avons du mal à réaliser la complexité du terrain, des facteurs religieux, ethniques et politiques, des alliances de circonstance. Nous ne réalisons pas l'ampleur du courage de tous ceux qui se sont engagés, les armes à...