⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Émilie Bonnivard pour ce dossier

4 interventions trouvées.

Avec mon collègue Éric Woerth, nous vous présentons les propositions des Républicains dans le cadre du grand débat, en vue d'une fiscalité plus juste et allégée, et ce grâce à une dépense publique diminuée et plus efficace. La révolte des gilets jaunes est le fruit de la situation suivante : en 2018, la France avait le plus haut niveau d'impôt...

... et occupait la première place mondiale de la dépense publique, sans que nos concitoyens aient le sentiment que le service public s'améliore, bien au contraire. En 2018, le pouvoir d'achat a été grevé de 4,5 milliards d'euros de hausses d'impôt ; la France est malheureusement le seul pays de la zone euro à connaître une nouvelle dégradation ...

... et la lutte contre le gaspillage d'argent public. Vous avez pratiqué un jeu de bonneteau fiscal illisible sur le dos des retraités, des automobilistes, des familles et des classes moyennes, donnant d'un côté et reprenant de l'autre, méthode qui a, en outre, affaibli le niveau de croissance de notre pays et ses capacités de redressement. No...

Il s'agit, dans un premier temps, de réaliser 20 milliards d'euros d'économies par an, la moitié de ces économies étant consacrée à la baisse des impôts. Comme l'a dit mon collègue Éric Woerth, nous souhaitons aller plus loin pour augmenter le taux d'activité, la croissance et les recettes pour préserver notre système de solidarité. Contraireme...