⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Émilie Chalas pour ce dossier

6 interventions trouvées.

Les députés du groupe La France insoumise ont souhaité que l'Assemblée nationale interpelle le Gouvernement sur le sujet de la fonction publique, notamment sur la pertinence des réformes envisagées pour la moderniser. J'entends que, selon eux, réforme et modernisation seraient synonymes d'affaiblissement de l'État et de démantèlement du service...

C'est même l'une des ambitions de la loi que de parvenir à un dialogue social plus efficace. Concernant l'accès aux services publics, plusieurs ministères ont vu leurs crédits augmenter pour répondre à l'évolution des besoins. C'est notamment le cas de l'éducation nationale, avec un budget en hausse de 850 millions d'euros en 2019 ; de la just...

Pour ce qui concerne les agents publics, je tiens à rappeler que cette majorité, pas plus que le Président de la République, ne fait pas du nombre de fonctionnaires une fin en soi. L'enjeu est bien de définir la manière la plus efficiente de répondre aux besoins. La fonction publique n'est pas faite pour les fonctionnaires mais par eux, à l'att...

Le but est d'élargir le vivier des candidats et des compétences, et de répondre aux situations de postes en tension. Je crains qu'une vision aussi caricaturale que la vôtre témoigne d'un peu d'expérience de ce que sont vraiment la fonction publique et la gestion des services publics.

Vous partez du principe que réformer la fonction publique affaiblit l'État. Nous considérons qu'il y va de l'avenir et de l'efficacité de son action. Vous rêvez d'une France dont l'État serait le seul et unique employeur. Nous voulons une France où la fonction publique sert d'abord les intérêts des Français. Vous n'avez pour seule véritable p...

Oui, madame la présidente. Nous faisons le choix d'une réforme ambitieuse et responsable, ainsi que celui du sérieux budgétaire. Non, chers collègues vous n'avez pas le monopole de l'intérêt général. L'absence de vos propositions pour répondre aux attentes des usagers et pour soutenir les fonctionnaires semble même montrer le contraire. Pour ...