⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Éric Coquerel pour ce dossier

3 interventions trouvées.

Monsieur le président, monsieur le ministre, désormais au singulier, je ne goûte guère qu'un ministre interrompe un débat général au motif d'un quelconque départ, pour Bruxelles ou ailleurs. C'est apparemment une innovation. En tout cas, je trouve que ce n'est pas respectueux du Parlement.

Je ne pourrai donc malheureusement pas répondre au discours du ministre de l'économie et des finances en sa présence. Celui-ci assume sa politique. Il a affirmé, comme d'habitude, qu'il fallait libérer le potentiel économique et alléger la taxation du capital, sans imposer d'ailleurs de contrainte supplémentaire par rapport à ce qui s'est fait...

J'estime, pour ma part, que c'est plutôt une manière de dilapider l'argent public en privant l'État de recettes. Le ministre de l'économie et des finances a affirmé : « Nous avons créé des centaines de milliers d'emplois. » Je me demande si ce « nous » inclut le Gouvernement, car, pour le coup, les seuls emplois sur lesquels celui-ci a exercé u...