⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Ericka Bareigts pour ce dossier

14 interventions trouvées.

Madame la présidente, madame la ministre, madame la secrétaire d'État, madame la présidente de la commission des affaires sociales, madame la rapporteure spéciale, madame la rapporteure pour avis, mes chers collègues, si cette mission connaît une hausse d'1,5 milliard d'euros, nous ne pouvons toutefois pas évacuer de discrets coups de rabot, vo...

C'est un amendement d'appel : l'exercice budgétaire est ce qu'il est, mais nous voulions appeler l'attention du Gouvernement sur la revalorisation de la prime d'activité. Telle qu'elle était annoncée, nous pensions que cette revalorisation prendrait effet dès le 1er janvier 2018. Or, en réalité, elle n'aura lieu qu'en octobre 2018. Ceux qui esp...

L'accompagnement, c'est-à-dire l'aide attribuée aux personnes qui souhaiteraient sortir d'une telle situation, est un sujet de préoccupation. Le mouvement associatif doit également être accompagné et soutenu au moyen d'aides financières. Or les associations nous disent que si, du fait du recul budgétaire sur l'exercice budgétaire 2017, les tête...

Nous proposons également de supprimer cet article, qui fait que les pensionnés d'invalidité, qui s'étaient battus pour bénéficier de la prime d'activité, s'en trouveraient privées. Madame la ministre, vous nous avez expliqué, en commission élargie, que ces personnes ne pouvaient plus bénéficier de la prime d'activité parce que référence était f...

Madame la présidente, madame la ministre, monsieur le président de la délégation aux outre-mer, madame, monsieur les rapporteurs pour avis, chers collègues, le budget qui nous est présenté suscite de graves inquiétudes auprès de nos près de 3 millions de concitoyens ultramarins. Certains points sont en effet préoccupants. En matière de logemen...

Le sujet évoqué par M. Ratenon est très important. Nous sommes sur un territoire de 2 500 kilomètres carrés, dont 1 000 sont occupés par le Parc, et sur lequel la pression démographique est appelée à augmenter. Il importe donc de trouver un équilibre. Pour autant, il ne faut surtout pas toucher au statut du Parc. Les débats que nous avons eus ...

Cet amendement, dont j'ai compris qu'il s'agissait d'un amendement d'appel, soulève une question de fond. On a toujours construit sur nos territoires comme si on était dans la Creuse ou dans les Hautes-Pyrénées. Résultat, quand il fait chaud, on étouffe ; quand le soleil brille, il fait nuit dans nos appartements et on allume les lampes. C'est ...

Les choses sont toujours imparfaites. Maina Sage le sait bien, puisque nous avons échangé de nombreuses fois sur cet équivalent fonds vert, imparfait et insatisfaisant. Mais, bien qu'imparfaites, les choses se font. Cet équivalent fonds vert a impulsé, cahin-caha, malgré tout, une dynamique nécessaire, vitale et utile dans des territoires dont ...

Je voudrais appuyer cet amendement et remercier Mme la ministre. L'amendement soulève deux questions fondamentales. La première est le devenir des régions ultrapériphériques en 2020, dans le cadre de la stratégie européenne. Quelle sera la position de la France par rapport aux stratégies spécifiques ? Dans son rapport, Younous Omarjee estime ...

Madame la ministre, permettez-moi de revenir sur la méthode qui a présidé à la baisse du nombre de contrats aidés. Au coeur de l'été, le 10 juillet dernier, le ministre des comptes publics annonçait, avec brutalité, leur réduction drastique. Les associations, les municipalités, les maisons de retraite, les établissements culturels, les parents ...

Malheureusement, depuis ces annonces de septembre, nous n'avons aucune information. Première question : quelle sera la répartition des emplois au sein de ces secteurs dits prioritaires ? Deuxième question : pour la seule priorité que vont constituer les outre-mer, comment s'établira la répartition entre les territoires ? Troisième question :...

Ce débat concerne tous nos concitoyens, sur l'ensemble du territoire, jusque dans les Outre-mer. Reprenons notre calme. Les chiffres de la DARES, même s'ils témoignent de l'utilité de ces contrats aidés, ne vous feront pas changer d'avis, madame la ministre, non plus que les témoignages de terrain, qui remontent sur ces bancs, de ce côté-ci de...

Les hommes et les femmes que nous recevons, qui ont des emplois aidés, dans les établissements, dans le secteur marchand, dans le secteur non marchand, sont des hommes et des femmes qui se lèvent le matin et qui veulent travailler, qui veulent s'en sortir. Les contrats aidés, pour les plus éloignés d'entre eux du monde professionnel, sont une c...