⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Fabien Di Filippo pour ce dossier

6 interventions trouvées.

Je voudrais abonder dans le sens de M. Herth. Nous avons déjà eu cette discussion en commission : il ne serait pas pertinent à ce stade d'introduire un biais d'action au niveau européen. Le partage des terres, la nouvelle génération d'agriculteurs, la taille des exploitations sont de vraies questions, mais vu le niveau d'hétérogénéité des règle...

Nous en revenons encore une fois à la discussion de tout à l'heure. Je pense que le Gouvernement doit s'en tenir à une ligne de conduite claire. Si nous enfonçons un coin dans la gestion du foncier, nous donnerons progressivement cette compétence à l'Union européenne, ce qui pourrait avoir des conséquences désastreuses. La France doit rester so...

Monsieur Ruffin, si un tel traité était adopté, il pourrait fixer des règles bien moins contraignantes que les règles nationales, bien plus libérales, et ainsi favoriser l'accaparement des terres que vous dénoncez par ailleurs. Je vous invite à beaucoup de prudence : avec un traité international, nous ne maîtriserons plus les choses.

Je me réjouis vraiment de ces avis favorables car, à un moment où les enjeux alimentaires, y compris d'autonomie alimentaire, deviennent si importants, il serait dommage de fragiliser nos agriculteurs sur ce plan. Ce sera une bonne garantie de préservation des équilibres économiques de nos exploitations et je m'associe pleinement à l'amendement...

Le groupe Les Républicains émet de très grandes réserves sur cet amendement, même si nous souscrivons tout à fait au constat de la corrélation entre la courbe de l'obésité et la courbe de la pauvreté. Ce doit être une vraie préoccupation que de s'intéresser à ce que l'on donne à manger à nos enfants. Mais deux points expliquent notre position :...

La contradiction est tout de même intéressante, d'un point de vue intellectuel, et on ne peut se satisfaire des réponses qui viennent d'être données. En effet, si d'autres alinéas vont dans le sens d'une amélioration du revenu des agriculteurs, il est impossible d'accepter que l'alinéa 56 évoque sa seule stabilité. En effet, tout le travail qu...