⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Fabien Roussel pour ce dossier

12 interventions trouvées.

Monsieur le président, messieurs les ministres, monsieur le président de la commission des finances, messieurs les rapporteurs généraux, chers collègues, le budget que prépare le Gouvernement ne trompera personne. Les Français devront encore payer et nos communes faire des efforts. Nos services publics ainsi que notre protection sociale seront ...

Vos orientations sont totalement soumises aux traités européens, en dépit des quelques miettes que vous distribuez. Pourtant rejetés par les Français, ils imposent les fameux plafonds d'un déficit budgétaire inférieur à 3 % du PIB et d'une dette publique inférieure à 60 % du PIB. Vous êtes obnubilés par ces deux chiffres, au nom desquels les Fr...

Ces propositions sont d'ailleurs issues, presque mot pour mot, des recommandations formulées par la Commission européenne à la France au mois de mai dernier, que je cite : « Unifier les règles des régimes de retraite », « Réformer le système d'enseignement et de formation professionnelle », « Simplifier le système fiscal », « Limiter les dépens...

Pourtant, 1 200 centres des impôts ont fermé leurs portes depuis 2002, au détriment d'une proximité territoriale patiemment construite. Vous proposez donc d'en supprimer encore et de tout faire par internet. Vous allez même jusqu'à imaginer que les Français pourraient payer leurs impôts en espèces dans des bureaux de Poste ! Pourquoi pas chez m...

De plus, comment pouvez-vous prétendre lutter efficacement contre l'évasion fiscale, si « en même temps » vous coupez les ailes de l'administration en charge de récupérer l'argent volé aux Français ? Les services des Douanes ont perdu 3 000 postes en dix ans ! Et vous en rajoutez : 120 000 postes d'agents de la fonction publique en moins, ce n'...

Comment allez-vous vous y prendre ? Dans quels services allez-vous taper, et selon quels critères ? Quand, d'ailleurs, avez-vous prévu de présenter les conclusions du Comité Action publique 2022 et de nous donner des chiffres précis ?

Allez-vous le faire en plein mois d'août ? Quoi qu'il en soit, on sait déjà – comme le dirait un ancien Premier ministre – que la pente sera raide. En portant l'effort uniquement sur les dépenses, vous visez toujours les mêmes cibles, c'est-à-dire les plus fragiles d'entre nous ; après une baisse déjà drastique cette année, vous vous apprêtez ...

Pour l'instant, vous proposez de supprimer de « petites taxes » dont certaines, comme la taxe « pylônes », aident les petites communes. Mais vous ne touchez pas aux gros cadeaux faits aux multinationales. Je pense notamment au crédit impôt recherche et au crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi. Revenons au CICE, que vous voulez cumul...

… mais il y a encore trop de riches Français et de grandes entreprises qui n'en payent pas, ou très peu, par rapport à la grande majorité des Français et des PME. C'est là qu'il faut mettre tous les moyens. La France perd tous les ans des milliards d'euros à cause de la fraude et de l'évasion fiscale ! Cela prive les budgets publics des ressour...

Oui, les communistes tendent la main aux chrétiens pour mener ce combat, monsieur le ministre ! Ce n'est pas la première fois : c'est une question de justice et de démocratie.

Voilà la priorité des priorités, voilà le coeur du sujet sur lequel nous serons toujours prêts à travailler, au service de la République et de l'intérêt général.

Voilà, messieurs les ministres, les interrogations et les propositions que nous souhaitions vous soumettre dans ce débat d'orientation budgétaire. Et vive la France pour dimanche !