⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de François Cormier-Bouligeon pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Monsieur le rapporteur général, nous sommes là au coeur du sujet. Certains secteurs d'activité ont été lourdement touchés par les décisions liées à la crise du covid-19. L'État les soutient, et c'est bien légitime. L'aéronautique, par exemple, a été sévèrement atteinte. Nous soutenons Airbus et ses 49 000 emplois, et je pense aux centaines de P...

Demain, nous ne voulons pas ne plus boire que des vins australiens, argentins, californiens ou sud-africains, nous voulons boire des vins français.

Vous me direz que je bois chauvin. Je ne m'en cache pas ! Soutenir la viticulture française, c'est respecter une part de la culture française, et c'est aussi soutenir un secteur économique important : …

… 60 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 13 milliards d'euros à l'export. Monsieur le ministre délégué, cher Olivier Dussopt, monsieur le rapporteur général, cher Laurent Saint-Martin, je vais vous dire pourquoi je défends ces amendements et la viticulture française : c'est pour vous soutenir, vous, et pour nous soutenir, nous tous, parce...

Nous parlons là des conséquences de la crise du covid-19 et des mesures à prendre pour y faire face. Nous avons vu que les personnes qui pratiquent une activité physique et sportive régulière ont été moins souvent et moins durement touchées par le virus. Cela doit nous inciter à oeuvrer en faveur du sport santé, comme nous le faisons depuis tro...