⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de François Pupponi pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Madame la présidente, monsieur le ministre, madame la vice-présidente de la commission, monsieur le rapporteur, mes chers collègues, il existe en effet un scandale dans notre pays, où des marchands de sommeil exploitent en toute impunité la misère humaine. Mais il en existe un autre, peut-être plus grave : la France n'a pas été capable, depuis ...

J'espère que les Français qui suivent nos débats en direct ou en différé ne seront pas trop nombreux ! Globalement, nous sommes tous d'accord pour reconnaître que certains articles de la proposition de loi vont dans le bon sens, qu'ils sont intelligents et permettront d'attaquer frontalement les marchands de sommeil. Je n'ai pas entendu d'oppos...

Nous savons que ce texte est intelligent, qu'il va dans le bon sens, qu'il n'est pas polémique. Il fait consensus sur un sujet grave.

Les articles font globalement consensus, mais parlons-en au moins en séance ! Nous avons amendé ces articles. Nous pouvons à la fin voter ou rejeter le texte. Mais non ! On nous explique que ces mesures sont intelligentes, qu'il faudrait les adopter mais qu'on ne le fera pas, et que nous en reparlerons peut-être dans six mois. Je ne pense pas q...

Alors même qu'on nous explique que les députés n'ont pas les moyens de travailler et qu'il faut réduire leur nombre, certains d'entre nous ont travaillé. Ils ont formulé des propositions. Nous sommes là pour les adopter, mais on nous répond que ce n'est pas le moment et qu'on y reviendra plus tard. Il y a de quoi être gêné ! Bien entendu, le g...