⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Justice sociale


Les interventions de François Ruffin


Les amendements de François Ruffin pour ce dossier

13 interventions trouvées.

 « Je suis paraplégique depuis trois ans maintenant et je n'ai pas le droit à l'AAH, l'allocation aux adultes handicapés, car, dans son petit commerce, mon mari touche 1 500 euros par mois. Nous payons 990 euros de loyer pour un logement adapté à mon fauteuil roulant. Nous versons 150 euros à ma fille, en deuxième année de fac, pour sa chambre u...

attendre le projet de loi instaurant un revenu universel d'activité, qui sera présenté l'année prochaine – pour celui-là, en revanche, on n'engagera pas la procédure accélérée ; attendre la réforme sur le grand âge et l'autonomie… Attendre, toujours attendre ! Votre agenda, monsieur le rapporteur, comme celui de cette assemblée, doit se caler s...

Ah bon ? Vous êtes contre tout ? Vous ne cherchez même pas à séparer le bon grain de l'ivraie ?

Nous avons entendu différents arguments : il n'y aurait pas d'étude d'impact, l'évaluation serait incomplète… Or, lundi prochain, nous allons commencer l'examen du projet de loi instituant un système universel de retraite alors que des députés – y compris des membres de la majorité – réclament des informations sur le volet financier, estimant l...

C'est le coeur de la proposition de loi : permettre à la personne handicapée d'accéder à une autonomie de revenus qui ne soit pas liée à celle de son conjoint. A l'adresse des députés, notamment marcheurs, qui sont arrivés dans l'hémicycle en cours de débat, je relis le témoignage de Karine : « Je suis paraplégique depuis trois ans maintenant ...

Je souhaite connaître la réponse de la secrétaire d'État à une question précise : l'AAH est-elle, comme vient de le dire une députée du groupe La République en marche, l'un des minima sociaux plutôt qu'une allocation d'autonomie ? J'aimerais que la question soit tranchée. L'article 2 a été voté contre la volonté du groupe La République en marc...

… la possibilité de rejoindre le camp commun de cette assemblée, plutôt que d'être des « malgré-nous » – car cet article risque d'être voté malgré vous ! Vous aurez hésité, mais rejoignez le camp qui, je l'espère, sera majoritaire ! Rejoignez-nous volontairement, plutôt que de vous retrancher dans l'abstention ou l'absence !

Madame la secrétaire d'État, vous ne m'avez pas répondu : considérez-vous l'allocation aux adultes handicapés comme un gage d'autonomie pour les personnes ou comme faisant partie des minima sociaux ? L'association APF France handicap insiste sur le fait que l'allocation aux adultes handicapés est attribuée sur le fondement de critères médicaux,...

Qui se fonde sur l'article 58, alinéa 1, de notre règlement. Madame la secrétaire d'État, madame la députée Lang, à aucun moment je n'ai…

Il s'agit d'un fait personnel ! Pour ma part, à aucun moment je ne me suis livré à une mise en cause personnelle. Le débat est resté un débat de principes, de valeurs : considère-t-on l'AAH comme une allocation d'autonomie ou comme l'un des minima sociaux ? C'est de cela qu'il s'agit, et non de savoir qui se fait de la publicité.

Monsieur le président, je suis en droit d'attendre que vous interveniez lorsqu'un député est personnellement mis en cause dans l'hémicycle, …

Je voudrais vous dire ma fierté – notre fierté commune, je l'espère – de contribuer à une avancée au service de l'autonomie des personnes handicapées. Je me souviens de la première fois où j'ai participé à un débat à ce sujet : c'était l'an dernier, à l'occasion de l'examen de la proposition de loi de Mme Buffet. Toute l'Assemblée y était favo...

Aujourd'hui, ne soyez pas de mauvais perdants. Soyez, au contraire, de bons gagnants, avec Karine, Christian ou Serge, que j'ai évoqués au cours du débat. Ce sont eux, les vrais gagnants, et non pas le groupe Libertés et territoires, La France insoumise ou Les Républicains. N'anéantissez pas, par ce dernier vote, tous ceux qui ont eu lieu précé...