⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Frédéric Descrozaille pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Chers collègues, j'en choquerai peut-être quelques-uns parmi vous, mais croyez-moi, ce que je vais dire, je vais le dire avec sincérité et l'immense respect que j'ai pour chacune et chacun ici, car, après deux ans de mandat, ce n'est jamais sans émotion que j'entre dans cet hémicycle. Nous parlons là de la discussion générale. Nous avons abordé...

Or il est question ici de la discussion générale. D'après la petite expérience que j'en ai, ces discussions générales, je les trouve trop bavardes – ne le prenez pas mal, chers collègues. Qu'allons-nous perdre, avec cette disposition ?

Prononçons-nous sur le fond des textes. Nous avons tendance à déposer un trop grand nombre d'amendements et la question du temps – que nous ne maîtrisons pas – est décisive, j'en suis d'accord. Mais là, il s'agit de la discussion générale. L'esprit du nouveau règlement que nous vous proposons, c'est de nous faire confiance, à nous, aux groupes ...

Les majorités vont changer, et les circonstances aussi. Il y aura probablement dans l'avenir moins de groupes qu'aujourd'hui, qui accorderont un temps de parole différent en fonction des textes. Tout cela ne mérite pas de susciter tant d'indignations et de formules excessives. On ne cherche pas à museler qui que ce soit !

Je trouve ce débat passionnant, mais ce que vous dites, chers collègues, aurait plus de portée si vous étiez un peu moins donneurs de leçons. Je vous le dis très humblement : si j'ai été élu, c'est parce que j'ai été investi par La République en marche.

Mais oui, je vous le dis ; peut-être n'avez-vous pas conscience de cette réalité, mais moi, si. Du coup, je suis évidemment redevable, dans l'exercice de mon mandat, d'une certaine loyauté vis-à-vis du groupe. Je me suis engagé dans un mouvement collectif, et la conjugaison de la liberté collective et des libertés individuelles est une chose as...

Certes, ce ne sont pas les propos précis qui ont été tenus, mais je suis en phase avec ce qu'André Chassaigne a brillamment rappelé et avec les propos du rapporteur. J'ajoute simplement mon humble avis : n'étant député que depuis deux ans, je découvre, et j'essaie d'exercer à la fois, d'une part, ma sincérité et mon libre arbitre, et, d'autre p...