⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sécurité globale


Les interventions de Frédéric Petit


Les amendements de Frédéric Petit pour ce dossier

14 interventions trouvées.

Je n'ai guère besoin de soutenir le ministre contre les attaques qu'il subit. Monsieur Bernalicis, cela fait quarante-cinq ans que je milite. Jamais au cours de ma vie je n'ai détesté un militant, quelles que soient ses opinions. Depuis quarante-cinq ans, j'encourage tous les militants. Pendant quinze ans de ma vie, je l'ai fait dans des quart...

Je parlais tout à l'heure de l'importance de ne pas laisser nos policiers seuls avec la liberté d'utiliser leurs prises de vues sur les réseaux sociaux. L'idée de réfléchir à une autorité qui diffuserait les images au nom de l'État répond à ces remarques, et il serait intéressant de l'approfondir dans la suite du texte.

Je voudrais intervenir car j'ai encore un doute. Je commencerai par rendre hommage à des personnes avec lesquelles on ne saurait me soupçonner d'être toujours d'accord : M. Peu, Mme Le Pen, qui s'est exprimée calmement, et Mme Ménard, que je salue. Ils participent à la démocratie, débattent, ne crient pas et nous font réfléchir même lorsqu'ils ...

La voie indiquée par Mme Le Pen me semble relever de la jungle : le policier répliquerait tout de suite et rentrerait dans une logique de cour d'école pour se défendre. Il faudrait être plus précis dans la rédaction de l'article.

Chers collègues de La France insoumise, ce sujet m'a passionné pendant les quinze ans, que j'ai consacrés à la prévention de la délinquance dans un quartier difficile. Permettez à un dinosaure qui s'est intéressé au sujet dès les années quatre-vingt de pointer chez vous une contradiction. Ces CLSPD visent à prévenir la délinquance. Considérez-...

Un autre point entre en contradiction avec ce que vous répétez depuis trois jours : si vous voulez y associer les citoyens, c'est bien que la centralisation des forces de police n'est pas viable, et qu'il faut prévoir des réponses de terrain qui différeront d'un quartier à l'autre, parce que les habitants ne sont pas les mêmes partout.

Monsieur Bernalicis, ne pas fixer de délai aux étrangers serait discriminatoire pour tous les autres. On exige un casier judiciaire vierge pour certains Français et on ne demanderait rien aux étrangers détenteurs d'une carte de résident ? Il faut trouver un juste équilibre. La question mérite effectivement d'être discutée. Monsieur Peu, il n'y...

Monsieur Bernalicis, cela me fatigue beaucoup de passer des heures dans cet hémicycle, d'écouter nos échanges et de me concentrer, et de vous entendre répéter que nous ne débattons pas.

Voilà deux jours que nous discutons de ce sujet et nous le ferons encore pendant deux jours. Vous nous avez reproché de ne pas avoir abordé le sujet de manière non empirique.

J'aimerais bien savoir ce que serait, dans votre esprit et celui de votre groupe, un débat non empirique. Un tel débat n'existe pas, s'il n'est plus empirique.

Je ne suis pas d'accord avec vous, madame Obono. C'est la fonction qui compte. Quand je vais voir un match ou que je me rends au restaurant, je vais dans un établissement recevant du public et dans lequel la sécurité est assurée par du personnel privé. C'est aussi le cas à la Fête de l'Humanité ou dans un club de foot.

Dans un lieu qui reçoit du public et dans lequel est assurée une sécurité publique, on a le devoir de prévoir un minimum de règles. Il n'y aura aucune confusion, puisque les personnels de la sécurité privée n'auront pas les mêmes uniformes que les agents publics, …

Si les agents de sécurité ne sont pas identifiables, la gestion d'un mouvement de foule qui survient dans un stade peut devenir catastrophique. Nous devons garantir la sécurité du public même dans un centre commercial, une fête ou un concert de rock.

Dans ce lieu privé, qui accueille du public, nous avons décidé, dans un but de protection, qu'il n'était pas possible de fumer. Dans les lieux privés qui accueillent du public, nous avons le devoir d'assurer la sécurité.