⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Gilles Le Gendre pour ce dossier

15 interventions trouvées.

 « Rendre la France plus forte en résolvant des problèmes que tous les gouvernements n'ont pas été capables de régler par temps calme », tel est le nouveau chemin, ambitieux, que le Président de la République a proposé hier aux Français et dont votre déclaration de politique générale, monsieur le Premier ministre, vient de poser, avec précision ...

Le temps calme, nos concitoyens le pressentent aussi bien que nous, ne sera pas au rendez-vous du mandat que vous a confié le chef de l'État pour réussir la reconstruction économique, écologique, sociale, culturelle et républicaine de notre pays et renforcer sa souveraineté.

Il y a quatre mois, notre vie a basculé dans l'inconnu. Il n'y a pas de précédent dans l'histoire contemporaine : jamais une maladie et la peur d'en mourir ne sont devenues, en quelques heures, l'unique sujet de préoccupation et de conversation de nos compatriotes. Jamais la plupart d'entre eux n'ont été soudainement contraints de mettre leur v...

Ces derniers ont fait preuve d'une résilience admirable au cours de ces trop longs mois. Personnels soignants héroïques de la première ligne, travailleurs à l'inlassable dévouement de la seconde ligne et même simples citoyens se soumettant aux indispensables mesures de restriction de leurs libertés individuelles : tous ont offert de la France s...

Par ailleurs, le travail de reconstruction que nous engagerons avec vous ne part pas de zéro. Sous l'impulsion de votre prédécesseur, Édouard Philippe, que je remercie au nom de notre groupe parlementaire pour l'action qu'il a menée au cours des trois dernières années,

et du ministre Bruno Le Maire, avec le soutien constant de notre majorité, les réponses à la crise économique ont été rapides, fortes, appropriées. En particulier, trois projets de loi de finances rectificative, mobilisant des ressources exceptionnellement élevées, ont jeté les premières fondations du futur édifice dont vous venez de dessiner ...

Monsieur le Premier ministre, les députés de La République en marche se reconnaissent largement dans votre stratégie et les projets qui lui serviront de points d'appui.

Nous y retrouvons une très grande part de nos propositions. Je pense notamment au travail qu'avait animé, au sein de notre groupe, notre collègue Bénédicte Peyrol ou, plus largement, celui conduit au sein de notre mouvement par notre délégué général Stanislas Guerini.

Je ne reprendrai pas dans le détail les nombreuses mesures que vous avez présentées. Je préfère insister sur trois paradoxes que nous devrons dépasser ensemble pour entraîner l'adhésion des Français et qui représentent autant de défis pour votre Gouvernement : concilier la simplicité et l'ambition, l'efficacité et le dialogue, la constance et l...

S'agissant du premier paradoxe, la conciliation de la simplicité et de l'ambition, le temps, répétons-le, demeure notre principale contrainte en ce qu'il proscrit toute forme de complexité dans l'action. Nous devrons préférer des projets peu nombreux mais que nos concitoyens pourront facilement s'approprier, du fait de leur faible incidence dan...

Monsieur le Premier ministre, la transition écologique dépassera largement l'horizon du plan de reconstruction que vous nous avez présenté, mais notre groupe aura à coeur d'inscrire toutes les mesures nouvelles dans une stratégie volontariste d'accélération de cette transition, qui permette de répondre à deux questions cruciales restées en susp...

Mais ne nous berçons pas d'illusions : ce que nous avons appelé l'acte II du quinquennat a confirmé, à ceux qui pouvaient encore en douter, à quel point la religion du dialogue social met à l'épreuve la foi de ses pratiquants les plus fidèles. Les négociations que vous engagez en ce moment même avec les partenaires sociaux seront décisives. No...

Nous sommes donc prêts à reprendre le cours de la réforme après qu'elle sera passée entre les mains des partenaires sociaux, à votre initiative. Troisième paradoxe, enfin : concilier constance et urgence. Nous en avons conscience : la crise sanitaire et économique bouleverse le cours du quinquennat. Elle a stoppé net la démonstration chiffrée ...

Il n'empêche que la violence du choc, ainsi que la force et l'urgence de la résistance que nous devons lui opposer, agissent comme une tentation de reléguer au second plan ce qui fait l'essence de notre politique depuis trois ans. Monsieur le Premier ministre, il ne doit rien en être et nous comptons sur vous pour qu'il n'en soit rien. L'argent...

et à soumettre à votre gouvernement le travail de qualité réalisé depuis deux ans par nos collègues mobilisés sur le sujet. Au-delà de ces éléments très concrets, les principes que nous défendons depuis trois ans n'ont rien perdu de leur force, eux non plus, et ils continueront de guider notre action de reconstruction. Par exemple, au moment o...